Foot - ANG - Droits TV : la Premier League proche d'un record aux États-Unis

·2 min de lecture

Les droits TV du Championnat le plus populaire au monde pourraient doubler aux USA. Selon le Financial Times, citant lundi des sources proches de la vente, la Premier League pourrait doubler le montant de ses droits TV aux États-Unis, ceux-ci passant de 1 milliard de dollars en 2015-2021 à 2 milliards de dollars (1,75 Mds€) pour la période s'étirant de 2022 à 2028 (six saisons), soit un revenu de 300 M€ environ par an. Le deuxième tour d'enchères sera clos mercredi. Si elle se confirme, même dans des proportions moins spectaculaires, cette progression viendrait contraster avec la stagnation des droits domestiques de ce même Championnat d'Angleterre, négociés en mai dernier pour la période 2022-2025 pour un montant équivalent à celui de la période précédente, soit 5,2 Mds€ sur trois ans (1,7 Mds€ par an). Les milliards américains feraient ainsi le plus grand bien aux clubs anglais qui ont essuyé environ 2 milliards de livres (2,35 Md€) de pertes en droits TV et recettes de billetterie lors des deux dernières saisons en raison de la crise sanitaire. La pandémie mais aussi une offre de programmes accrue ont donné globalement un coup d'arrêt à l'envolée des droits TV, sauf aux États-Unis, justement, comme L'Équipe l'a observé le mois dernier au Sportel de Monaco, le « rendez-vous du sport et des médias ». Une arme anti-Netflix Le sport en direct est un levier des chaînes américaines pour réduire l'érosion de leur audience dans un contexte de basculement progressif de l'industrie TV vers le modèle du streaming (Netflix...), souligne le Financial Times. Les matches de Premier League peuvent désormais attirer plus d'un million de spectateurs par rencontre. Ce qui explique la vive concurrence autour des droits du Championnat de football le plus populaire au monde. Des réseaux comme CBS (groupe Viacom) et ESPN (Disney) se sont positionnés face à NBC (Comcast), l'actuel détenteur des droits. Le deal américain devrait devenir le plus élevé de la Premier League à l'international, des droits qui représentent aujourd'hui quelque 1,4 Mds€ par an. A comparer aux droits internationaux de la Liga (710 M€), de la Serie A (200 M€), de la Bundesliga (180 M€) et de la Ligue 1 (73 M€). Aux États-Unis, le Championnat de France est diffusé par beIN Sports et TV5 Monde.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles