Foot - ANG - Everton enfonce Liverpool en Premier League

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Ce samedi, Everton s'est s'imposé sur le terrain de Liverpool (0-2) dans le cadre de la 25e journée de Premier League. Les Toffees, qui n'avaient pas gagné à Anfield depuis 1999, enfoncent les Reds, vaincus pour la quatrième fois d'affilée à domicile. Liverpool n'en finit pas de sombrer en Premier League. Ce samedi, dans le cadre de la 25e journée de Championnat, les joueurs de Klopp se sont inclinés (0-1) à domicile, face à leur rival de toujours Everton. Il s'agit d'un résultat véritablement historique, car les Reds enchaînent ainsi une quatrième défaites à domicile, ce qui n'était pas arrivé depuis... 1923. lire aussi Le film du match Par ailleurs, les Toffees n'avaient pas remporté le derby de la Mersey depuis le 17 octobre 2010 (2-0 à Goodison Park), et ils ne s'étaient pas imposés à Anfield depuis le 27 septembre 1999 (0-1). Reste que, historique soit-il, le succès d'Everton est logique, tant Liverpool a affiché une nouvelle fois beaucoup de fébrilité, notamment au milieu de terrain, où Thiago Alcantara a été une nouvelle fois très décevant, et en défense, où Jordan Henderson est sorti rapidement en raison d'une blessure musculaire à la cuisse droite (30e). Pickford décisif Il a été remplacé par Nathaniel Phillips, qui a formé avec Ozan Kabak (20 ans) une charnière jeune, inexpérimentée et guère convaincante. Avant la sortie d'Henderson, le défenseur turc avait d'ailleurs été impliqué dans le premier but d'Everton, car Richarlison est parti dans son dos pour tromper Alisson d'un tir croisé, prfitant d'une belle ouverture de James Rodriguez (0-1, 3e). lire aussi Le classement de Premier League Le second but des Toffees a été inscrit sur penalty par Gylfi Sigurdsson (0-2, 83e), après une faute de Trent Alexander-Ranold sur Dominic Calvert-Lewin. Entre temps, les Reds se sont montrés ponctuellement dangereux, mais Jordan Pickford, si souvent critiqué cette saison, a réalisé plusieurs parades remarquables, sur des tentatives d'Henderson (20e), d'Alexander-Arnold (22e), Salah (69e) et Wijanldum (90+2e).