Foot - ANG - Un homme poursuivi pour comportement raciste envers Rio Ferdinand

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un homme de 31 ans est accusé d'avoir eu un comportement raciste à l'égard de Rio Ferdinand, lors du match entre Wolverhampton et Manchester United (1-2), le 23 mai, en Premier League. Il devra répondre de ses actes devant la justice anglaise. La police des West Midlands a annoncé vendredi que Jamie Arnold, un homme de 31 ans vivant à Stone, dans le Staffordshire, était officiellement accusé d'avoir tenu des propos et effectué des gestes racistes à l'égard de Rio Ferdinand. Les faits se sont déroulés le 23 mai au Molineux Stadium, lors de la rencontre de Premier League entre Wolverhampton et Manchester United (1-2).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Désormais consultant pour la télévision anglaise, l'ancien défenseur international (42 ans, 81 sélections) était dans les tribunes ce jour-là, lorsque le public avait effectué son retour dans les stades pour la première fois depuis la pandémie. Il avait immédiatement dénoncé les cris de singe lancés à son encontre, tandis que les Wolves s'étaient dit « profondément désolés » de l'incident. Arrêté pendant le match, Arnold comparaîtra devant la justice le 29 juillet.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles