Foot - ANG - Joey Barton : «Le PSG est le jouet du petit bourgeois»

L'Equipe.fr
Dans son autobiographie, l'ancien marseillais Joey Barton s'en prend au PSG, qu'il qualifie notamment de «jouet du petit bourgeois».

Dans son autobiographie, l'ancien marseillais Joey Barton s'en prend au PSG, qu'il qualifie notamment de «jouet du petit bourgeois».Alors que Joey Barton sort ce jeudi son autobiographie, «Joey Barton, Sweet and tender hooligan», Le Phocéen publie quelques extraits du livre, dont l'un où le joueur anglais, passé par l'OM en 2012-2013, établit une comparaison entre Marseille et le PSG peu flatteuse pour le club de la capitale.«L’OM a été créé 71 ans avant le PSG, le club qui incarne l’arrogance et la domination économique de la capitale. L’OM est bien ancré dans le peuple avec quatorze millions de supporters de la Normandie à l’Afrique du Nord. Le PSG est le jouet du petit bourgeois, le produit d’un opportunisme politique et un exemple parfait de l’absence de racines si commune dans le sport moderne. Un jour viendra où l’outil marketing ne sera plus aussi rentable, l’argent ne rentrera plus et les mercenaires s’en iront. Il ne restera qu’une coquille vide à l’endroit où on aurait dû sacraliser une communauté et une tradition.»«Méfiants et hautains avec les supporters»Dans ce livre, Joey Barton évoque également sa surprise devant le comportement des autres joueurs de l'OM vis-à-vis des supporters du club lors des entraînements, où peu prenaient le temps de s'arrêter pour saluer les fans : «J'étais surpris de la distance entre mes nouveaux coéquipiers et les supporters. Ils se montraient méfiants et hautains. Je pensais qu'il n'y avait qu'en Angleterre que les gars issus de la classe populaire qui avaient réussi oubliaient d'où ils venaient. Il y avait des centaines de personnes à l'entraînement tous les jours. Des vieux, des jeunes, qui venaient de toute la France en espérant une petite reconnaissance, un signe, un geste. Mais la plupart des joueurs passaient en voiture sans s'arrêter.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages