Foot - ANG - Leicester - Leicester : Claudio Ranieri réfute la thèse d'un licenciement orchestré par ses joueurs

L'Equipe.fr
Claudio Ranieri, l'ancien entraîneur de Leicester City, s'est déplacé à Paris dimanche pour rencontre Waldemar Kita, le président du FC Nantes.

Dans sa première interview depuis son limogeage de Leicester, fin février, Claudio Ranieri estime que «les joueurs ne sont pas responsables de (son) licenciement». Le coach italien, champion d'Angleterre 2016 avec les Foxes, accuse «quelqu'un». Claudio Ranieri a affirmé lundi que son licenciement spectaculaire de Leicester le 23 février n'avait pas été orchestré par les joueurs mais plutôt par un «quelqu'un» qu'il n'a pas nommé. «Je ne peux croire que les joueurs aient parlé aux propriétaires», a dit le technicien italien sur Sky Sports dans ce qui était sa première interview depuis la rupture. «Je ne crois pas qu'ils m'aient tué ! Non! Non! Peut-être quelqu'un a agi juste dans mon dos», a-t-il estimé. «Déjà, l'an passé, j'avais eu quelques problèmes et on a pourtant gagné le titre», a-t-il dit. José Mourinho ou Gary Lineker en Angleterre, Luciano Spalletti ou Roberto Mancini en Italie et les journaux sportifs un peu partout : tous avaient condamné le choix des propriétaires thaïlandais du club, la famille Srivaddhanaprabha, de limoger Ranieri. Ils estimaient que le coach italien, champion d'Angleterre en titre et entraîneur de l'année pour la Fifa, méritait un peu plus de respect.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages