Foot - ANG - Liverpool concède le nul face à West Bromwich en Premier League

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Longtemps devant et peu inquiété, Liverpool a finalement été repris par West Bromwich Albion en fin de match (1-1), à Anfield, ce dimanche. Les Reds, toujours leaders, manquent l'occasion de creuser un peu plus l'écart en tête de la Premier League. Le match : 1-1 Il fallait avoir de l'imagination, à la mi-temps de cette rencontre, pour penser que West Brom, avant-dernier et longtemps inoffensif, ramènerait quelque chose d'Anfield. Les statistiques à la pause étaient éloquentes : 82 % de possession, 448 passes à 89, 10 tirs à 1... Et 1-0 pour Liverpool, grâce à un joli enchaînement de Mané (voir plus bas). Mais, voilà, les Reds ont complètement changé de visage entre les deux périodes et ont concédé un nul impensable. La blessure de Matip (voir plus bas) n'a pas aidé. lire aussi Le film du match Dans le premier acte, « Big Sam » Allardyce, le spécialiste du maintien outre-Manche, avait demandé aux Baggies, comme leur surnom l'indique d'ailleurs, d'évoluer très bas pour tenter d'arracher ce point. On les a vus former deux lignes de cinq, voire une de six et une de quatre, se privant d'attaquant. La stratégie a résisté moins de douze minutes. Un pari d'abord perdant, donc. lire aussi Le classement Ensuite, WBA joué bien plus haut et a, comme par hasard, posé bien plus de problèmes à un leader qui se voyait déjà prendre un peu plus ses distances en tête du classement. Décisif devant Grant (72e), Alisson a été impuissant sur l'égalisation de la tête d'Adams (82e), qui a sauté au-dessus de Fabinho. La mine déconfite, Jürgen Klopp a alors sermonné ses joueurs, qui ont clairement arrêté de jouer, mais il était trop tard. Toujours en tête, Liverpool a trois longueurs d'avance sur Everton, son dauphin et voisin, et peut voir les clubs de Manchester - un match en moins chacun - revenir tout près. Bref, une mauvaise opération. Le joueur : Mané rejoint Suarez Si Salah a été trop court sur ses deux premières opportunités (3e et 6e), Sadio Mané a donné une leçon de timing et de justesse technique à ses adversaires sur l'ouverture du score (12e). Sur une longue et belle ouverture de Matip, il a enchaîné un contrôle de la poitrine et une reprise du droit. Son sixième but (plus quatre passes décisives) de la saison en Premier League. Surtout, le Sénégalais est devenu le cinquième meilleur buteur des Reds en Premier League (soit depuis 1992), à égalité avec Luis Suarez (69 réalisations). Devant eux : Salah (86), Michael Owen (118), Steven Gerrard (120) et Robbie Fowler (128). Le fait : Matip, la nouvelle tuile Alors que l'infirmerie commençait à se vider (retours sur le banc de Milner et Shaqiri, à l'entraînement de Thiago...), Joel Matip, passeur décisif sur le but de Mané, a dû sortir en seconde période. L'international camerounais semblait touché à l'aine, après une glissade. Klopp perd son troisième défenseur central de métier (Van Dijk et Gomez sont déjà out depuis un moment). Il a terminé la rencontre avec une charnière composée de Fabinho, habituel milieu, et Rhys Williams, un jeune (19 ans) issu du centre. On la reverra sans doute à Newcastle, mercredi.