Foot - ANG - Liverpool - Jürgen Klopp (Liverpool) « heureux » pour Mamadou Sakho après les excuses de l'Agence mondiale antidopage

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'ancien entraîneur du défenseur français, qui a reçu cette semaine excuses et indemnités de l'AMA pour avoir été accusé à tort d'avoir utilisé un produit interdit, s'est dit « vraiment heureux qu'il soit libéré de tout ça ». Le manager de Liverpool Jürgen Klopp a déclaré vendredi qu'il était « vraiment heureux » des excuses présentées cette semaine par l'Agence mondiale antidopage (AMA) à Mamadou Sakho, suspendu à tort 30 jours en avril 2016 après avoir été contrôlé positif à un brûleur de graisse pourtant autorisé. Le défenseur central de Crystal Palace, qui évoluait alors à Liverpool, avait manqué la finale de la Ligue Europa cette année-là contre Séville ainsi que l'Euro 2016 avec l'équipe de France. L'UEFA l'avait blanchi quelques semaines après sa suspension. Mercredi, lors d'une audience publique à Londres, le joueur de 30 ans a obtenu des dommages-intérêts importants ainsi que des excuses de la part de l'AMA. Jürgen Klopp, entraîneur de Liverpool « Nous savions depuis déjà longtemps que "Mama" n'avait rien fait de mal » « Ma première réaction a été de me dire : "Enfin !" », a dit Klopp en conférence de presse avant le match des Reds à Manchester City, dimanche en Championnat d'Angleterre. Nous savions depuis déjà longtemps que "Mama " n'avait rien fait de mal. Lorsque vous êtes marqué du sceau du dopage alors que vous n'avez rien fait, c'est énorme à porter. Je suis vraiment heureux qu'il soit maintenant libéré de tout ça. » Après cette affaire, Sakho n'avait plus jamais joué pour Liverpool. Il avait d'abord été prêté à Crystal Palace avant d'y être définitivement transféré à l'été 2017. Il est sous contrat avec le club de Londres jusqu'à la fin de la saison.