Foot - ANG - Liverpool - Jürgen Klopp (Liverpool) menace de ne pas libérer certains de ses joueurs lors de la prochaine trêve internationale

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Ce mercredi, en conférence de presse, Jürgen Klopp, le manager de Liverpool, a affirmé qu'il pourrait, lors de la prochaine trêve internationale, ne pas libérer ses joueurs brésiliens et portugais, car ceux-ci risqueraient d'être confrontés à une quarantaine à leur retour. Ce jeudi, Liverpool accueille Chelsea dans le cadre de la 29e journée de Premier League. En présentation de cette rencontre, Jürgen Klopp, le manager des Reds, a donné une conférence de presse au cours de laquelle il a fait une annonce forte. L'Allemand a en effet indiqué qu'il pourrait empêcher les internationaux brésiliens de son équipe (Alisson Becker, Fabinho et Roberto Firmino), ainsi que le Portugais Diogo Jota, de rejoindre leur sélection lors de la trêve internationale de mars, car ces quatre joueurs risquent d'être confrontés à une quarantaine de 10 jours à leur retour au Royaume-Uni. Klopp : « On ne peut pas faire plaisir à tout le monde » « Je comprends les besoins des Fédérations, mais on traverse une période où l'on ne peut pas faire plaisir à tout le monde. Les joueurs sont rémunérés par les clubs, qui doivent être prioritaires, a expliqué Klopp. Mais nous ne sommes certain de rien car certaines sélections vont peut-être changer la localisation de leur match [...]. En tout cas, tout le monde est d'accord sur le fait qu'on ne laissera pas les joueurs faire une quarantaine de 10 jours dans un hôtel (après la trêve internationale). »