Foot - ANG - Liverpool - Liverpool rendra hommage à la 97e victime d'Hillsborough

·1 min de lecture

Liverpool rendra hommage, samedi avant la rencontre face à Burnley, à Andrew Devine, décédé en juillet des suites des graves blessures qu'il avait subies il y a 32 ans lors de la catastrophe d'Hillsborough. « Nous saluons la conclusion du coroner M. Andre Rebello, rendue aujourd'hui à la Cour de Liverpool, selon laquelle Andrew a été tué illégalement, faisant de lui la 97e victime des événements tragiques survenus le 15 avril 1989 ». Le 27 juillet, la famille d'Andrew Devine rendait hommage au survivant de la tragédie d'Hillsborough, décédé des suites de ses blessures pulmonaires survenues 32 ans auparavant dans l'antre de Sheffield. lire aussi La 2e journée de Premier League Le club et la ville de Liverpool ont porté le deuil d'une victime supplémentaire d'Hillsborough, entre minutes de silence respectées à l'entraînement, et gerbes de fleurs déposées en sa mémoire.

Le collectif « Justice for the 96 » a dû accueillir tristement Andrew Devine, et porter son compteur à 97. La ville de Liverpool a dû aussi s'adapter, en commençant par sa « 96 Avenue », renommée logiquement en « 97 Avenue » avant la réception samedi de Burnley pour la 2e journée de Championnat. De nombreux hommages prévus à Anfield À Anfield, les Reds tiendront également une minute de silence en hommage à Andrew Devine, à sa famille, ainsi qu'aux disparus de Hillsborough. Le Kop déploiera par la même occasion un hommage « sous forme de mosaïque, qui fera apparaître la flamme éternelle avec le nombre 97 ». Le nom d'Andrew Devine s'ajoutera au Mémorial de Hillsborough dressé à l'extérieur du stade. Et la saison prochaine, le dos du maillot des Reds s'ornera des deux flammes et du nombre 97, qui remplacera le « 96 » en place depuis des années.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles