Foot - ANG - Liverpool signe contre Burnley une deuxième victoire en deux matches de Premier League

·3 min de lecture

Liverpool s'est imposé à domicile contre Burnley, samedi, en ouverture de la 2e journée anglaise (2-0). Un deuxième succès en autant de matches après sa victoire à Norwich samedi dernier (3-0). Un carton plein fêté dans un stade d'Anfield rempli jusqu'aux cintres. Le fait : Anfield comble Liverpool et Burnley ont régalé pour le vrai retour du public à Anfield, l'antre des Reds, comble pour la première fois depuis le déclenchement de la crise sanitaire en mars 2020. Si une jauge réduite avait permis à 10 000 spectateurs d'assister au dernier match des hommes de Jürgen Klopp à domicile la saison dernière (2-0 contre Crystal Palace le 23 mai), ils étaient plus de 50 000 samedi à l'heure du déjeuner à s'époumoner pour célébrer l'ouverture du score de Diogo Jota sur un caviar de Tsimikas (18e)... et frémir sur les nombreuses occasions des visiteurs, dixièmes et vainqueurs surprises ici même la saison dernière (1-0 le 12 janvier). lire aussi Le film du match Le match : 2-0 Large vainqueur du promu Norwich samedi dernier en ouverture (3-0), Liverpool a mis de l'intensité mais a trouvé du répondant. Quelques secondes avant la tête décroisée victorieuse de leur avant-centre portugais, un arrêt réflexe d'Alisson a sauvé les Reds devant Wood, servi par l'intenable McNeil (17e). Habitué aux boulettes (on se souvient de ses deux cadeaux à Manchester United la saison dernière), le gardien brésilien a failli offrir l'égalisation aux Clarets et à leur défenseur Tarkowski sur une sortie aérienne tardive en fin de période (44e). lire aussi La 2e journée de Premier League Hormis un frisson juste après la pause (but refusé à Barnes à la 46e), Liverpool n'a plus guère tremblé et a réussi à faire le break au coeur d'un temps fort. Hors-jeu d'un rien sur un but annulé par le VAR avant la pause (27e), Salah, buteur et double passeur la semaine passée, a d'abord vu McNeil s'interposer entre sa frappe et le petit filet (60e). Pope, le gardien de Burnley, s'est ensuite imposé devant Mané (62e). Avant de céder face au Sénégalais à la conclusion d'une action initiée par une transversale de Van Dijk et une passe à une touche d'Alexander-Arnold, superbe (2-0, 69e).
Le joueur : Diogo Jota Déjà préféré à Firmino en ouverture et buteur à Norwich, Diogo Jota, qui a de nouveau débuté et trouvé le chemin du but, a marqué des points dans son duel à distance avec le Brésilien pour une place de titulaire dans le trio offensif des Reds. Son déplacement pour devancer Mee sur le centre de Tsimikas a fait la différence. Remplacé par Firmino, comme samedi dernier, il a joué 80 minutes contre 60 il y a une semaine. En 10 minutes, son rival n'a pas eu le temps de marquer comme il avait réussi à le faire dans la dernière demi-heure à Norwich. lire aussi Le classement de Premier League

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles