Foot - ANG - Man. United - Edinson Cavani (Manchester United) accepte la sanction de la Fédération anglaise

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après avoir écopé de trois matches de suspension et de 112 150 euros d'amende pour des propos jugés racistes sur les réseaux sociaux, Edinson Cavani, l'attaquant uruguayen de Manchester United, a pris acte jeudi soir de cette sanction tout en se défendant de toute intention raciste. Edinson Cavani a rapidement réagi jeudi soir sur son compte Twitter après la sanction que la Fédération anglaise (FA) lui a infligée pour des propos jugés racistes sur les réseaux sociaux. « Je ne veux pas en rajouter dans ce moment inconfortable pour moi. J'accepte cette sanction disciplinaire tout en sachant que je suis étranger aux coutumes de la langue anglaise et que je ne partage donc pas le point de vue (de la Fédération anglaise). « Mon coeur est en paix car je sais que je me suis toujours exprimé en accord avec ma culture et ma façon de vivre »
Je présente mes excuses si j'ai offensé des personnes avec une expression qui était une marque d'affection envers un ami et rien d'autre. Ceux qui me connaissent savent que j'ai toujours recherché la joie et l'amitié dans toutes mes relations. J'apprécie beaucoup les nombreuses marques de soutien et d'affection que j'ai reçues. Mon coeur est en paix car je sais que je me suis toujours exprimé en accord avec ma culture et ma façon de vivre. » Il manquera notamment un derby de Manchester L'attaquant international uruguayen de Manchester United (33 ans, 118 sélections, 51 buts) a écopé de trois matches de suspension - dans trois compétitions différentes et à chaque fois à domicile : en Premier League ce vendredi contre Aston Villa, en demi-finale de la Coupe de la Ligue contre Manchester City mercredi prochain, puis en 32es de finale de la Coupe d'Angleterre contre Watford le 9 janvier - plus une amende de 100 000 livres, soit 112 150 euros. En outre, « El Matador » devra prendre part à un programme d'éducation individualisé contre le racisme Et ce, en raison d'un message posté par l'Uruguayen à l'attention d'un ami qui le félicitait pour son doublé et sa passe décisive contre Southampton (3-2), le 29 novembre, l'attaquant ayant écrit « negrito » (petit noir en espagnol).