Foot - ANG - Manchester City et Everton enchaînent et grappillent

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Respectivement vainqueurs de Newcastle (2-0) et Sheffield (1-0) ce samedi soir, Manchester City et Everton ont encore gagné en Premier League. Les Toffees sont deuxièmes, les Skyblues cinquièmes. City en gestion Petit à petit, sans faire trop de bruit, City poursuit sa remontée. En battant tranquillement Newcastle ce samedi soir (2-0), Pep Guardiola et ses hommes ont enchaîné un troisième succès d'affilée et un neuvième match sans défaite (toutes compétitions confondues). Ils remontent provisoirement à la cinquième place, à cinq longueurs du leader, Liverpool. 6 & 150 Auteur d'une offrande sur l'ouverture de Gündogan, Raheem Sterling a délivré sa sixième passe décisive de la saison (tout confondu). C'est déjà plus qu'en 2019-2020 (5, en 52 matches). Par ailleurs, l'ailier anglais est désormais impliqué sur 150 buts (96 réalisations, 54 passes) sous l'ère Guardiola. Personne ne fait mieux sur la période. Les Citizens - Mahrez, Agüero, Laporte et Mendy étaient remplaçants - ont construit leur victoire en deux temps. Gündogan, déjà buteur il y a dix jours (face à West Brom, 1-1), a d'abord profité d'un très bon travail de Sterling dans la surface (1-0, 14e), puis, en seconde période, Torres a repris du droit un centre de Cancelo et mis les siens à l'abri (2-0, 55e). lire aussi Le classement de Premier League Everton à l'usure Everton n'a rien à envier à City sur sa forme du moment. Après leurs trois victoires successives contre des concurrents directs (Chelsea, Leicester et Arsenal), les Toffees en ont aligné une quatrième, à Sheffield (1-0). Longtemps empruntés, et pas forcément adroits, ils ont attendu la 80e minute et un joli mouvement collectif conclu par le capitaine Sigurdsson, idéalement servi par le Français Abdoulaye Doucouré, pour faire la différence (1-0, 80e). 7 Unique buteur d'Everton, Gylfi Sigurdsson a confirmé sa renaissance : il en est à 3 réalisations et 4 passes décisives cette saison (tout confondu). Un meilleur bilan que sur l'ensemble de la saison passée. L'enchaînement des matches a sans doute commencé à peser, et Carlo Ancelotti était déjà privé de plusieurs cadres (Digne, Allan, James, Richarlison ; tous blessés). Mais l'essentiel a été assuré. Après le nul entre Leicester et United (2-2), plus tôt dans la journée, ses joueurs en profitent pour les dépasser et terminer le week-end à la deuxième place. Prochain adversaire : Manchester City, dès lundi. Une affiche prometteuse. lire aussi En Angleterre, pas vraiment un cadeau ce Boxing Day