Foot - ANG - Manchester City reprend ses distances dans la course au titre en battant Aston Villa

L'Equipe.fr
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Manchester City, sans Kevin De Bruyne, a disposé d'Aston Villa (2-1) en match en retard de la 32e journée de Premier League. Les Citizens comptent désormais onze points d'avance sur United, qui a un match en retard. Le match : 2-1 Battu le week-end dernier en demi-finale de la Cup contre Chelsea (0-1), Manchester City, qui restait aussi sur une défaite en Championnat face à Leeds (1-2, 10 avril), s'est ressaisi face à Aston Villa ce mercredi (2-1). Que retenir pour le Paris-SG, futur adversaire des hommes de Pep Guardiola en demi-finales de la Ligue des champions mercredi prochain (28 avril) ? Sans Kevin de Bruyne, touché à la cheville droite, et remplacé en attaque par un Gabriel Jesus transparent, les Citizens, avec leur grosse équipe, ont assuré l'essentiel après avoir été très rapidement menés au score (voir ci-dessous). Phil Foden a parfois fait le show et c'est lui qui a égalisé après un superbe mouvement collectif parti du gardien (1-1, 22e). Mais Ederson, dont le jeu au pied est souvent loué, peut aussi manquer ses dégagements, donnant une situation dangereuse aux joueurs de Birmingham (28e). Tout en maîtrise après un début de match compliqué, City a repris l'avantage grâce à une tête de Rodrigo Hernandez (40e), bien servi par Bernardo Silva, déjà passeur sur le premier but. Mais l'expulsion de John Stones (42e, voir ci-dessous), compensée par celle de Matty Cash un peu plus tard (57e), a un peu freiné les ardeurs. Et les Citizens, ronronnants, sont restés sous la menace d'une égalisation jusqu'au bout. Avec cette victoire, ils reprennent onze points d'avance sur Manchester United - qui compte un match en moins - et filent tout droit vers le titre. En lice pour un triplé, et avant la demi-finale de C1 contre le PSG, les hommes de Guardiola tenteront de remporter leur premier trophée de la saison dimanche en finale de la Coupe de la Ligue contre Totenham. Le joueur : Stones dans le dur Ce n'était pas le jour de John Stones face à Aston Villa. D'ailleurs, ce n'est pas le jour de John Stones depuis plusieurs semaines. Le défenseur central de Manchester City n'est plus aussi impérial en ce moment. Ce mercredi, il n'a pas vraiment aidé son équipe lors de ce match en retard de la 32e journée. Il s'est d'abord troué sur un long ballon des Villans et son tacle manqué a eu des conséquences fâcheuses. Au bout de l'action, Mcginn a marqué (1-0, 1re). En fin de première période, l'international anglais a reçu le premier carton rouge de sa carrière en Premier League pour une semelle affreuse sur le genou de Ramsey (42e). Pep Guardiola a pesté furieusement sur son banc contre cette décision. Mais l'arbitre, qui avait d'abord mis un jaune, a bien fait d'expulser le joueur, après intervention de la VAR. Pour compenser, l'entraîneur catalan a été obligé de remplacer Gabriel Jesus à la mi-temps par le Français Aymeric Laporte. 20 La réalisation de Mcginn pour Aston Villa après seulement vingt secondes de jeu est le but le plus rapide encaissé par les Citizens sous l'ère Pep Guardiola.