Foot - ANG - Manchester United punit Southampton et rejoint City en tête de la Premier League

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Ce mardi soir, dans le cadre de la 22e journée de Premier League, Manchester United a conforté sa deuxième place en s'imposant largement à domicile face à Southampton (9-0), réduit à dix dès la deuxième minute. Dans le même temps, Crystal Palace l'a emporté à Newcastle (1-2). Les Red Devils ont majestueusement repris leur marche en avant en Premier League, consolidant ainsi leur deuxième place. Eux qui restaient en Championnat sur une défaite surprise à Old Trafford face à Sheffield United (1-2, le 27 janvier) et un triste match nul à Arsenal (0-0, le 30 janvier), ont fait voler en éclat Southampton à Old Trafford (9-0) à l'issue d'un match à sens unique ce mardi soir, dans le cadre de la 22e journée de Premier League. Il faut dire que Manchester United a vu sa tâche grandement facilitée par l'expulsion, dès la deuxième minute, du milieu suisse Alexandre Jankewitz (19 ans), qui, à l'occasion de sa toute première titularisation en Premier League s'est distingué par une agression, crampons en avant, sur la cuisse de Scott McTominay. Le match venait à peine de commencer qu'il était déjà joué, car ensuite les Saints ont donné ensuite l'impression de lâcher prise, notamment dans le marquage. Shaw double passeur décisif, Martial double buteur Résultat, les Mancuniens ont donc eu tout le loisir d'ajuster leurs centres. Dans cet exercice, Luke Shaw notamment a brillé, délivrant des caviars pour l'intérieur du pied droit d'Aaron Wan-Bissaka (1-0, 18e) ou la tête d'Edinson Cavani (4-0, 39e), ou décalant habilement Mason Greenwood, auteur d'un service en retrait parfait pour Marcus Rashford (2-0, 25e). L'autre joueur très en vue côté MU a été Anthony Martial, auteur d'un doublé: il a d'abord réalisé un bel enchaînement contrôle de la poitrine-frappe (5-0, 69e) après une ouverture de Bruno Fernandes, avant de reprendre un centre de Wan-Bissaka (8-0, 90e). Les autres réalisations de MU ont été l'oeuvre de l'infortuné de Jan Bednarek contre son camp (3-0, 34e), de Scott McTominay sur un tir longue distance (6-0, 71e) et de Fernandes sur penalty (87e, 7-0), après une action une action qui a vu l'exclusion de Bednarek. Le score a été clôturé par Daniel James (90+3e, 9-0), face à des Saints qui étaient donc réduits à neuf. Manchester United premier ex æquo Grâce à ce large succès, les Red Devils reviennent au classement à hauteur des leaders de Premier League, Manchester City, qui dispose malgré tout d'une meilleure différence de buts, et qui a pour l'heure disputé deux matches en moins (avant son déplacement ce mercredi à Burnley). De son côté Southampton recule du douzième au onzième rang. Soit une place devant Crystal Palace, vainqueur ce mardi soir sur le terrain de Newcastle (1-2), désormais seizième. Les Eagles se sont imposés grâce à une frappe lointaine de Jairo Riedewald (1-1, 21e) et à une tête de Gary Cahill (1-2, 25e), alors que les Magpies avaient ouvert le score sur une volée puissante de Jonjo Shelvey (1-0, 2e). Un but aussi spectaculaire qu'inutile.