Foot - ANG - Manchester United sombre à Watford

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Samedi, les Hornets se sont largement imposés face à des Red Devils (4-1), qui subissent leur 4e défaite en 5 matches de Premier League, ce qui fragilise encore plus la position de leur entraîneur, Ole Gunnar Solskjaer. Leur réveil a été trop tardif. Malgré une entame de seconde période encourageante, les joueurs de Manchester United se sont lourdement inclinés (1-4) à Watford, ce samedi après-midi, dans le cadre de la 12e journée de Premier League : il s'agit de leur 4e défaite en 5 matches de Premier League. Un résultat logique au vu de la prestation des défenseurs des Red Devils en première période, au cours de laquelle ils ont démontré les défauts qu'on leur connaît depuis le début de la saison : manque de vivacité, placement aléatoire, agressivité déficiente. lire aussi Le film de Watford - Manchester United Bien organisés, les Hortnets, portés par un public bouillant, en ont profité en inscrivant deux buts logiques. Profitant d'une erreur d'Aaron Wan-Bissaka, Emmanuel Dennis a ainsi récupéré le ballon, avant de centrer en retrait pour Joshua King (1-0, 28e). Puis Ismaïla Sarr a doublé la mise d'un tir croisé, alors qu'il était complètement oublié au coeur de la surface mancunienne, après un service de Kiko Femenía (2-0, 44e). À noter que Watford aurait pu marquer dès la 11e minute, mais David De Gea est parvenu à arrêter à deux reprises un penalty mal tiré puis retiré par Sarr. Van de Beek s'illustre enfin En seconde période, MU s'est donc réveillé, dominant d'abord nettement son adversaire notamment grâce aux inspirations de Donny van de Beek, entré à la pause. Très peu utilisé cette saison, le Néerlandais a réduit le score de la tête (1-2, 50e), après un centre de la droite de Jadon Sancho, remisé par Cristiano Ronaldo. Mais la dynamique mancunienne a été altérée par l'expulsion d'un Harry Maguire en perte totale de confiance, qui a reçu un second carton jaune après une énième faute (sur Tom Cleverley, 69e).


Les Red Devils ont également manqué d'adresse devant le but : Bruno Fernandes (55e, 79e...) et Cristiano Ronaldo (57e, 76e...) ayant raté chacun plusieurs occasions nettes. Mais au final, les Mancuniens ont tellement manqué de cohérence collective, de force mentale et d'assise défensive, que leur défaite ne souffre guère de discussions. D'autant qu'elle a été consolidée par deux buts inscrits par Watford de fin de match : le premier signé par João Pedro, d'un tir soudain, à la suite d'une belle ouverture de Dennis (3-1, 90+3e), puis ce dernier a scellé le score sur un exploit personnel (4-1, 90+4e). Solskjaer plus que jamais menacé Voilà désormais Manchester United septième de Premier League, avec une différence de but négative (-1) tandis que Watford grimpe au 16e rang. Mais au-delà des considérations liées au classement, une seule question risque de parasiter l'actualité de United dans les jours à venir : Ole Gunnar Solskjaer, ciblé de critiques de toute part, peut-il rester en poste ? lire aussi Le classement de la Premier League

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles