Foot - ANG - Le moral des footballeurs atteint en Angleterre

L'Equipe.fr
L’Equipe

Selon une enquête menée par le syndicat des joueurs professionnels anglais, près de trois quarts des joueurs interrogés disent avoir ressenti de l'anxiété à cause de la pandémie de coronavirus. De mi-avril à mi-mai, le syndicat des joueurs professionnels anglais (PFA) a réalisé une enquête auprès de 262 de ses membres, joueurs actifs et retraités, pour mesurer l'impact de la pandémie de coronavirus sur leur moral. Près d'un quart des footballeurs interrogés (22 %) a déclaré se sentir déprimés ou avoir envisagé de se faire du mal, rapporte ce mardi The Guardian. Toute l'actualité du coronavirus Par ailleurs, 182 joueurs interrogés (69 %) se sont dits préoccupés pour la suite de leur carrière ou leurs moyens de subsistance, et 72 % ont révélé avoir ressenti de la nervosité ou de l'anxiété à cause du climat sanitaire. Près des trois quarts des membres interrogés (73 %) ont aussi déclaré être préoccupés par les questions relatives à l'industrie du football. Les résultats de l'étude de la FIFPro en avril « Les joueurs en activité sont préoccupés parce qu'ils ne savent pas si la saison va reprendre », explique Michael Bennett, responsable de la santé au sein de la PFA, qui pointe aussi des interrogations sur les répercussions éventuelles « sur leur santé et sur celle de leur famille. Pour les anciens joueurs, il s'agit surtout de questions sur l'emploi. Beaucoup d'entre eux sont des travailleurs indépendants, des entraîneurs, des chauffeurs de taxi... Ils avaient des problèmes émotionnels en raison des conséquences financières engendrées par l'inactivité. Vous ressentez le stress, l'anxiété et la dépression qui en découlent. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi