Foot - ANG - MU - Odion Ighalo (Manchester United) dénonce les violences au Nigeria

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

À l'instar de plusieurs joueurs nigérians tels que Victor Osimhen et John Ogu, Odion Ighalo a fait part de sa honte face aux violences des autorités de son pays contre des manifestants à Lagos. Depuis plusieurs jours, le Nigeria est en ébullition. À travers tout le pays, des centaines de manifestations sont organisées pour exiger la dissolution de la SARS (Spécial Anti-Robbery Squad), une unité de la police dont les brutalités sont dénoncées par la population. Mais à Lagos, les forces de l'ordre ont répliqué en tirant à balles réelles sur des protestataires qui avaient bravé le couvre-feu, tuant au moins 12 d'entre eux. Face à ce chaos, le joueur de Manchester United Odion Ighalo a fait part de son indignation sur les réseaux sociaux. Le joueur a publié un message enregistré dans un Parc des Princes vide, après la victoire de son équipe contre le PSG, mardi soir en Ligue des champions (2-1). « Je ne suis pas du genre à parler de politique, mais je ne peux pas rester silencieux face à ce qu'il se passe au Nigeria », a-t-il déclaré dans un premier temps avant de s'adresser ouvertement aux dirigeants du pays : « Vous êtes une honte pour le monde, pour avoir tué vos propres citoyens, pour avoir envoyé l'armée dans les rues tuer des manifestants pacifiques parce qu'ils luttent pour leurs droits. C'est inadmissible. J'ai honte de ce gouvernement. » L'attaquant de 31 ans a appelé ses compatriotes à ne pas se mettre en danger. « Je veux dire à mes frères et soeurs au Nigeria de rester en sécurité chez eux et de ne pas sortir parce que le gouvernement tue et ils continueront à tuer si le monde n'en parle pas », a-t-il insisté en demandant au gouvernement britannique et aux Nations Unies d'agir au plus vite pour faire cesser ces violences.