Foot - ANG - Le président de la Fédération anglaise tance David Moyes

L'Equipe.fr
David Moyes, l'ancien entraîneur écossais de Sunderland, relégué en Championship, a été condamné vendredi à une amende de 30 000 livres (34 000 euros) pour avoir menacé de gifler une journaliste mi-mars.

Greg Clarke, le président de la FA, a tancé David Moyes pour ses propos sexistes et violents envers une journaliste de la BBC.David Moyes pourrait prochainement être sanctionné après avoir menacé physiquement une journaliste de la BBC. Même s'il a présenté des excuses à Vicki Sparks, l'entraîneur de Sunderland est dans le viseur du président de la Fédération anglaise (FA), Greg Clarke, qui n'a pas du tout apprécié ses propos prononcés à la suite du match nul à domicile face à Burnley (0-0) le 18 mars dernier. Moyes avait déclaré, se croyant hors caméra : «Attention à vous la prochaine fois. Même si vous êtes une femme, vous pourriez bien recevoir une gifle!»«C'est regrettable, c'est déplaisant et c'est un manque total de respect»«C'est regrettable, c'est déplaisant et c'est un manque total de respect, a commenté Clarke lors du congrès de l'UEFA à Helsinki (Finlande). Il y a une professionnelle, qui essaie de faire son travail – qui n'est pas un travail facile – elle pose une question approprié de manière respectueuse, et je pense qu'elle mérite une réponse respectueuse, et non une réponse comme celle-ci.»S'il est persuadé que David Moyes regrette ses propos, Greg Clarke s'est montré sévère envers le technicien. «C'est doublement mauvaise d'user de tels propos car il y a déjà beaucoup de violence contre les femmes dans notre société et ces mots sont simplement irrespectueux», a ajouté le dirigeant.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages