Foot - ANG - Premier League : Chelsea perd d'entrée, Rooney lance Everton

L'Equipe.fr
Chelsea, qui a terminé à neuf, a entamé la défense de son titre par une défaite (2-3) à domicile face à Burnley. Pour son retour à Goodison Park, Rooney a marqué l'unique but d'Everton face à Stoke (1-0).

Chelsea, qui a terminé à neuf, a entamé la défense de son titre par une défaite (2-3) à domicile face à Burnley. Pour son retour à Goodison Park, Rooney a marqué l'unique but d'Everton face à Stoke (1-0).

Départ manqué pour Chelsea

Chelsea, l’indiscutable champion de Premier League la saison dernière, pouvait difficilement espérer une entame de Championnat plus clémente que la réception de Burnley, seizième du dernier exercice et favori des bookmakers pour la relégation. Mais au lieu d’une balade à Stamford Bridge, les Blues ont subi une humiliante défaite (2-3), devenant le premier champion en titre à encaisser trois buts lors de son entrée en lice. Le tournant du match est arrivé au bout d’un quart d’heure quand Gary Cahill, le capitaine londonien, s’est fait expulser (14e) pour un tacle dangereux. Antonio Conte a alors décidé de maintenir sa défense à trois en faisant entrer Andreas Christensen à la place du jeune attaquant ivoirien Jérémie Boga, dont la première titularisation en Premier League a tourné court.

Burnley a profité du flottement pour inscrire trois buts à travers ses internationaux gallois Sam Vokes (24e, 43e) et irlandais Stephen Ward (39e). Les Blues, incapables de cadrer la moinde frappe en première période, sont revenus des vestiaires métamorphosés. Marcos Alonso a vu ses deux belles frappes repoussées par Tom Heaton (49e, 62e) avant qu’Alvaro Morata, entré en jeu à la place de Michy Batshuayi, ne marque pour son premier match en Premier League (69e). Mais les espoirs retrouvés de Chelsea se sont éteints quand Cesc Fabregas s’est à son tour fait expulser pour un deuxième jaune (82e). Le but en toute fin de match de David Luiz (88e) n’y a rien changé.

Rooney montre la voie à Everton

Le retour de Wayne Rooney, l’enfant du club, à Everton après treize années passés à Manchester United, était sur toutes les lèvres chez les supporters des Toffees ce samedi. Ils n’ont pas été déçus par leur idole. Rooney a inscrit l’unique but de la rencontre juste avant la mi-temps d'une tête rageuse (45e+1) dans un Goodison Park euphorique pour idéalement lancer la saison d’un club qui ambitionne de bousculer le Top 6.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages