Foot - ANG - Premier League : Danny Ings porte encore Southampton, Sheffield enchaîne

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les cinq matches de l'après-midi en Angleterre ont abouti à quatre victoires à l'extérieur. Dont celles de Southampton, contre Aston Villa (3-1), qui sort de la zone rouge, et de Sheffield, à Brighton (1-0), qui retrouve le top 5. Si Southampton vit une saison assez compliquée, Danny Ings (27 ans) est son rayon de soleil. L'ancien joueur de Liverpool a inscrit ses onzième et douzième buts en trois mois, en Championnat. Le premier n'était sans doute pas le plus complexe : sur une frappe de Long repoussée, il a bien suivi et poussé le ballon au fond (21e). Cette ouverture du score a libéré son équipe, qui a fait le break dix minutes plus tard, par Stephens de la tête sur corner. 3 Ings est devenu le troisième joueur de Southampton à marquer au moins dix buts en Premier League dans une saison avant Noël, après James Beattie (2002-2003) et Matthew Le Tissier (1994-1995). Pas rassasié, Ings est revenu des vestiaires avec la même faim et s'est offert un doublé sur une erreur adverse (51e). La réduction de la marque de Grealish (75e) n'a rien changé. Cette large victoire à l'extérieur (3-1) fait un bien fou aux Saints, qui dépassent leur adversaire du jour et sortent de la zone rouge. Une opération idéale avant le « Boxing Day ». En revanche, il y a urgence du côté d'Aston Villa, qui a, en plus, rapidement perdu McGinn sur blessure (8e). Surprise du début de saison en Premier League, Sheffield United, après avoir un peu coincé en novembre, a repris sa marche en avant en décembre. Après Norwich (2-1) et Aston Villa (2-0), le promu a confirmé en allant battre le Brighton de Neal Maupay ce samedi (1-0). L'unique but de la rencontre a été inscrit par McBurnie, qui a profité d'une hésitation de la défense adverse (23e). O'Connell a, lui, vu son but refusé pour un hors-jeu (55e). Sheffield s'accroche au top 5. Alors que Norwich pensait obtenir un succès important sur Wolverhampton (1-0 à la pause, but de Cantwell à la 17e), les hommes de Nuno Esperito Santo se sont révoltés en seconde période. L'ancien Angevin Romain Saïss a d'abord égalisé de la tête sur un corner joué à deux, puis Jimenez, en renard des surfaces, a offert la victoire à son équipe (81e). Elle leur permet de recoller à la sixième place, derrière Sheffield, donc, et juste devant Manchester United et Tottenham (qui jouent dimanche). Rodriguez et Almiron délivrent Burnley et Newcastle Le duel du ventre mou, avec deux équipes irrégulières, entre Bournemouth et Burnley se dirigeait un score nul et vierge. Jusqu'au seul tir cadré du match : une tête de Rodriguez sur un centre de Westwood (89e). Un court mais précieux succès, puisque, Burnley, dixième, double Arsenal au classement. C'est aussi le cas de Newcastle, neuvième après sa victoire devant Crystal Palace (1-0). Almiron a libéré les Magpies d'une jolie reprise (83e).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi