Foot - ANG - En Premier League, les Spurs récupèrent la sixième place

·2 min de lecture

Au lendemain du nul (1-1) de West Ham contre Brighton, Tottenham a récupéré la sixième place en battant Wolverhampton (2-0) dimanche. Le match : 2-0 Lancés dans un duel à distance avec West Ham, Everton voire Arsenal pour la sixième place, synonyme de dernier ticket pour la Ligue Europa, les Spurs n'ont laissé aucune chance dimanche à Wolverhampton, un adversaire qu'ils ont dominé de la première à la dernière minute. Le score ne reflète d'ailleurs pas cette domination. Il a fallu attendre la fin de la première période pour qu'ils ouvrent le score par l'intermédiaire de Harry Kane (45e). Le capitaine des Spurs venait de voir Coady sauver sa tentative du genou sur sa ligne (43e). Il avait aussi trouvé le poteau en début de match (5e). Au retour des vestiaires (54e), on prend le même et on recommence : sa tentative a terminé sur le montant une deuxième fois. Dele Alli, qui l'avait lancé dans la profondeur, avait suivi et tentait sa chance : poteau. Rui Patricio était verni sur ces coups. Mais le gardien portugais ira logiquement chercher le ballon dans ses filets une deuxième fois quelques minutes plus tard, devant Höjbjerg (59e). L'international danois était d'ailleurs le joueur le plus décisif sur la pelouse : il était passeur sur l'ouverture du score. Une semaine après leur défaite contre Leeds (1-3), les Spurs ont à nouveau leur destin européen entre leurs pieds. 22 Harry Kane a marqué son 22e but de la saison en Premier League, un Championnat dont il est le meilleur buteur et le meilleur passeur (13). Le joueur : Dele Alli revient bien avant l'Euro Dele Alli avait disparu des radars et des feuilles de match des Spurs lorsque José Mourinho en était l'entraîneur. Depuis le licenciement du Portugais et l'arrivée de Ryan Mason, l'international anglais (25 ans, 37 sélections) enchaîne les titularisations. Il a commencé contre les Wolves son troisième match de suite en Premier League et a montré qu'il n'avait pas perdu son coup d'oeil, ses cannes et sa patte droite. Il a délivré nombre de passes précises pour ses coéquipiers et a failli marquer, mais le poteau en a décidé autrement. Il revient bien, mais sera-ce suffisant pour être dans le groupe anglais pour l'Euro ? Gareth Southgate était en tribunes et a pu se faire son idée...