Foot - ANG - Premier League : Tottenham bute sur Southampton, West Ham repart de l'avant

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À onze contre dix pendant plus d'une mi-temps, Tottenham n'a pas réussi à faire mieux qu'un nul à Southampton (1-1), ce mardi après-midi. Dans le même temps, West Ham s'est bien relancé à Watford (4-1) et Crystal Palace a maîtrisé Norwich (3-0) grâce à ses Français. Tottenham contrarié par Southampton Incapables de prendre le dessus sur Southampton (1-1), réduit à dix pendant plus d'une mi-temps, les Spurs, sixièmes au classement, ont manqué une belle occasion de se rapprocher un peu plus du Big Four. Ils ont été surpris par une très jolie reprise de James Ward-Prowse (25e), laissant Hugo Lloris impuissant sur sa ligne. lire aussi Le film de Southampton-Tottenham Alors qu'on pensait que Heung-min Son avait fait le plus dur en provoquant le penalty de l'égalisation, converti par Harry Kane, et l'expulsion précoce de Mohammed Salisu (40e), les joueurs d'Antonio Conte n'ont ensuite pas réussi à prendre l'avantage, malgré une nette domination (65 % de possession, 17 tirs dont 10 cadrés...). Kane, notamment, a cru s'offrir un doublé (53e), mais son but a été refusé pour une position - très limite - de hors-jeu. Rien n'y a fait. lire aussi Le classement Des Hammers à réaction et à la relance En grande méforme ces derniers temps (série de cinq matches sans victoire, dont quatre défaites), West Ham a relevé la tête à Watford (4-1). Enfin. Pourtant, l'entame n'annonçait rien de meilleur, avec ce but rapide et magnifique - une frappe du gauche en pleine lucarne - d'Emmanuel Dennis en faveur des Hornets (4e). Mais les Hammers ont tout renversé en l'espace de deux minutes (110 secondes, même). Thomas Soucek a d'abord égalisé en première intention (27e), puis l'ancien Niçois Saïd Benrahma a marqué quasiment dans la foulée, sur un tir dévié (29e). En seconde période, le capitaine Mark Noble (58e, sur penalty), qui n'avait plus joué en Premier League depuis plus de trois mois, et Nikola Vlasic (90e+2) ont mis leur équipe à l'abri. Tout en la relançant dans la course à l'Europe (cinquième, un point devant Tottenham). Palace porté par ses « Frenchies » Depuis son domicile, où il est isolé en raison d'un test positif au Covid-19, Patrick Vieira a dû apprécier la partition récitée par Crystal Palace face à Norwich (3-0), certes facilitée par la faiblesse de son adversaire, pas lanterne rouge du Championnat pour rien. Le coach français peut d'autant plus se réjouir que ce succès a été acquis grâce à sa doublette d'attaquants tricolores Odsonne Édouard et Jean-Philippe Mateta. Le premier nommé a vite lancé les siens en transformant un penalty (6e), avant d'offrir le but du break à son compatriote (38e), en première intention. Et, sur un nouveau bon boulot d'Édouard, Jeffrey Schlupp a un peu plus tué le suspense avant la mi-temps (42e). Palace en profite pour grimper provisoirement au neuvième rang. lire aussi Calendrier et résultats de la 20e journée de Premier League

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles