Foot - ANG - Le rachat de Newcastle par un consortium saoudien sur le point d'aboutir

·2 min de lecture

Plus d'un an après l'échec des premières négociations, le rachat de Newcastle, pour 352 millions d'euros, par un consortium saoudien piloté par le prince héritier Mohammed ben Salmane pourrait finalement se faire dans les prochaines heures selon la presse britannique. Newcastle est sur le point de devenir un des clubs les plus riches du monde. Selon la presse britannique, les Magpies devraient être rachetés dans les prochaines heures par un consortium soutenu par l'Arabie saoudite, après une première tentative qui avait capoté en 2020. Il s'agit du Fonds souverain d'Arabie Saoudite (PIF), piloté par le prince héritier Mohammed ben Salmane, qui pourrait très prochainement détenir jusqu'à 80 % des parts du club. Les médias anglais parlent d'un accord de vente à 352 millions d'euros pour l'actuel 19e de Premier League. Ce qui mettrait un terme à l'ère de Mike Ashley, qui dure depuis 2007. Et selon le Daily Mail, les propriétaires de Newcastle auraient une fortune dix fois supérieure à ceux de Manchester City et cinquante fois supérieure à ceux du PSG. L'Arabie saoudite va lever son interdiction Le groupe d'investissement avait rendu publique une première offre le 9 avril 2020 avant de se retirer en juillet. En cause : le projet d'acquisition d'un club historique par des fonds étatiques s'était heurté à d'importantes critiques de la part de défenseurs des droits de l'Homme, mais aussi de la chaîne qatarie beIN Sport, qui craignant le piratage des images dont elle avait les droits. Le diffuseur basé au Qatar détient les droits de diffusion du Championnat anglais au Moyen-Orient. Mais Riyad avait suspendu les chaînes de beIN Sport en Arabie saoudite en 2017 avant d'annuler purement et simplement sa licence l'année dernière dans le cadre d'un différend diplomatique entre les deux pays. Le problème a été résolu en janvier et l'Arabie saoudite lèvera bientôt son interdiction.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles