Foot - ANG - Racisme - Angleterre : pour Gareth Southgate, ses joueurs sont des « modèles » face au racisme

·1 min de lecture

Face au début de polémique engendré par le choix des joueurs anglais de s'agenouiller avant leurs matches durant l'Euro, afin de soutenir le mouvement « Black Lives Matter », leur sélectionneur, Gareth Southgate, a salué un engagement sociétal. Le sélectionneur de l'Angleterre, Gareth Southgate, a salué, ce mardi, le comportement de ses joueurs, en réponse au début de polémique provoquée par la décision de l'équipe de s'agenouiller lors de l'Euro (11 juin-11 juillet) pour dénoncer le racisme, comme le font les joueurs de Premier League depuis que George Floyd, un homme noir, a été tué par un policier blanc aux États-Unis, l'année dernière (mouvement « Black Lives Matter »). « Nos joueurs sont des modèles, a écrit le patron des Trois Lions dans la plateforme médiatique dédiée aux opinions des joueurs, Players' Tribune. Et, en dehors du terrain, nous devons accepter qu'ils peuvent jouer un rôle dans la société. » « Nous devons leur donner la confiance nécessaire pour défendre leurs équipiers et les sujets qui leur tiennent à coeur, a poursuivi le technicien. Je n'ai jamais cru que nous devions ne parler que de football. » Et d'ajouter : « Il est de leur devoir de continuer à interagir avec le public sur des questions telles que l'égalité, l'inclusivité et l'injustice raciale, tout en prenant la parole pour aider à mettre les débats sur la table, sensibiliser et éduquer. » Hués par des supporters L'équipe d'Angleterre a été huée par une partie du public à Middlesbrough, lorsqu'elle s'est agenouillée avant les matches amicaux contre l'Autriche (1-0) et la Roumanie (1-0), la semaine dernière, mais les sifflets ont été couverts par les applaudissements du reste des spectateurs. Le Premier ministre Boris Johnson a appelé, ce lundi, les supporters à soutenir leur sélection durant l'Euro, sans toutefois condamner les huées, alors que certains politiques ont exprimé leur opposition à ce geste. Le député conservateur Lee Anderson a, de son côté, dit qu'il ne regarderait pas les matches de l'Angleterre durant le tournoi en raison de cette prise de position.