Foot - ANG - Racisme - Racisme : Ian Wright ne veut pas de Dave Kitson pour diriger le syndicat des joueurs

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'ancien attaquant d'Arsenal a critiqué la candidature de Kitson pour la présidence du syndicat des joueurs pro anglais (PFA). Il lui reproche une sortie à l'égard de Raheem Sterling qu'il estime incompatible avec une politique antiraciste. Ian Wright, s'est fermement opposé à la tentative de Dave Kitson de devenir le chef du syndicat des joueurs pro anglais (PFA), pour prendre la succession de Gordon Taylor, qui est à la barre depuis 1981. L'ancien attaquant d'Arsenal lui reproche une sortie qui le discréditerait sur le terrain de l'antiracisme. En effet ces derniers jours, une vidéo de 2018 a refait surface dans laquelle Dave Kitson, en discussion autour du racisme, émet l'idée que des joueurs comme Sterling ont leur part dans les attaques dont ils font l'objet, car « ils font d'eux-mêmes des cibles ». « Regardez ces déchets. La même personne qui court maintenant pour diriger le PFA », a écrit l'ancien attaquant anglais Wright sur Twitter. « Comment le PFA peut-il prétendre prendre le racisme au sérieux lorsqu'un des candidats adopte ce point de vue ? ». « Il blâme littéralement une victime d'abus en disant qu'elle devrait s'en prendre à elle-même », a ajouté Wright en réponse à un autre tweet. « Mon objectif est de faire en sorte que les politiques du syndicat reflètent les besoins et les aspirations de tous ses membres » Le président de l'association antiraciste Kick It Out, Sanjay Bhandari, a estimé que les remarques de Kitson n'inspiraient pas confiance quant à ses futures relations avec les joueurs noirs. « Quiconque a des aspirations à diriger le PFA à l'avenir doit avoir à l'esprit le meilleur intérêt de tous les joueurs », a déclaré Bhandari au Guardian. « Compte tenu des remarques précédentes de Dave Kitson, je serais profondément préoccupé par sa capacité à représenter les joueurs noirs. Il a besoin de gagner leur confiance et je doute qu'il puisse le faire. » Kitson a répondu en déclarant : « Mon objectif est de faire en sorte que les politiques du syndicat reflètent les besoins et les aspirations de tous ses membres. » « Cela doit inclure une politique antiraciste beaucoup plus efficace », a-t-il ajouté.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi