Foot - ANG - Scheffield - Wilder : « Ça n'aide pas le jeu »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le coach de Sheffield United Chris Wilder s'est montré fataliste après le revers des siens à Manchester City (2-0) consécutif à un but pour son équipe annulé par le VAR et à un but accordé à City malgré une « obstruction » de l'arbitre. « Une nouvelle fois, il y a eu un but annulé par le VAR, ça doit faire environ huit ou neuf dans le week-end, et toutes ces situations de hors-jeu infimes, ça n'aide pas le jeu », a commenté le coach de Sheffield United Chris Wilder après le revers de son équipe à Manchester City ce dimanche soir (0-2). Un but de son attaquant Mousset a été annulé en première période quand il était sur la même ligne au départ que le défenseur de City Garcia. Ça s'est joué à infiniment peu. Samedi, déjà des polémiques sur le VAR en Premier League Après la pause, au départ de l'ouverture du score des Citizens, l'arbitre M. Kavanagh était sur une ligne de passe entre Norwood et Flech, joueurs de Sheffield. Involontairement, sans toucher le ballon, il a clairement empêché Flech de le jouer, De Bruyne a pu l'intercepter pour lancer Agüero vers le but. Pep Guardiola, entraîneur de Manchester City « Si le premier but (de Sheffield) n'avait pas été hors-jeu, ce serait devenu très difficile » « La nouvelle règle stipule que si l'arbitre touche le ballon, alors il doit siffler (et rendre le ballon à l'équipe qui l'avait), mais là, personne dans le stade n'aurait rien dit s'il avait pris la décision raisonnable », relevait Wilder, à savoir interrompre avec bon sens le jeu puisqu'il a changé le cours d'une action. Pep Guardiola, lui, a « réalisé pourquoi Sheffield est dans cette position au classement (8e) et n'avait pas encore perdu un match à l'extérieur cette saison (et même au-delà : 18 matches d'affilée sans revers à l'extérieur depuis janvier pour le promu). Nous avons connu des difficultés mais en seconde période, nous étions mieux. Dans ce type de matches, si le premier but (de Sheffield) n'avait pas été hors-jeu, ce serait devenu très difficile. Mais heureusement, nous avons marqué deux fois pour l'emporter. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi