Foot - ANG - Tottenham - José Mourinho (Tottenham) favorable à la reprise de la Premier League

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'entraîneur de Tottenham, José Mourinho, a estimé jeudi que la reprise de la Premier League - envisagée le 8 juin - serait bénéfique « pour tout le monde ». Alors que la reprise de la Premier League serait envisagée le 8 juin d'après The Times, l'entraîneur de Tottenham, José Mourinho, a estimé jeudi dans un entretien à Sky Sports que le retour du Championnat serait « bon pour tout le monde », « pour le football et pour la Premier League ». Son club fait partie des rares pensionnaires de l'élite ayant rouvert leur centre d'entraînement aux joueurs, mais sur la base de séances individuelles avec des restrictions très fortes et des contacts inexistants. La bonne action de José Mourinho Le « Project Restart » sur lequel la Premier League planche actuellement verrait les clubs reprendre formellement l'entraînement collectif le 18 mai et disputer les neuf dernières journées de Championnat du 8 juin au 27 juillet. Ces matches se dérouleraient à huis clos et probablement dans un nombre limité de stades - la Fédération anglaise a proposé de mettre à disposition Wembley - où les conditions seraient plus propices pour maintenir autant que possible une distanciation sociale. « Si un jour on doit entrer dans un stade vide, il ne sera pas vide, pas du tout » « J'aime à penser que le football n'est jamais réellement à huis clos, plaide Mourinho. Avec les caméras (de télévision), cela veut dire que des millions et des millions de gens regardent. Donc si un jour on doit entrer dans un stade vide, il ne sera pas vide, pas du tout. » Cette pause inattendue aura été bénéfique aux Spurs, qui pourraient compter sur les retours des blessés Harry Kane, Moussa Sissoko, Steven Bergwijn et Son Heung-min, qui a profité du confinement pour effectuer son service militaire en Corée du Sud. « C'est une chose de ne plus être blessé, mais c'en est une autre que d'être prêt à jouer au football, a toutefois prévenu Mourinho. Nous devons attendre l'autorisation officielle pour reprendre l'entraînement collectif avant de voir s'ils peuvent revenir à leur niveau de compétition. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi