Foot - ANG - Tottenham Sherwood entame la mue

Invaincu en trois matches de Premier League, le nouveau Tottenham de Tim Sherwood (7e) sera mis à l'épreuve sur le terrain de Manchester United (18h30).Le surpeuplement de l’effectif de Tottenham en milieux de terrain a notamment contraint André Villas-Boas à évoluer dans un 4-2-3-1 qui semblait a priori équilibré. Le problème, c’est que la pointe haute de ce système, Roberto Soldado, est pathétique devant le but depuis son arrivée en Angleterre. Oubliant le plus souvent les joueurs créatifs, percutants ou finisseurs qu’il avait à sa disposition (Holtby, Lamela, Eriksen, Townsend, Defoe, Adebayor ou Chadli), le Portugais a aussi fini par diriger une équipe de déménageurs qui ne marquait jamais dans le jeu.

Sherwood a immédiatement mis en place un 4-4-2 que n’aurait pas renié Harry Redknapp. Cela a notamment permis à "Young'Arry" de relancer Adebayor (3 buts et 2 passes décisives en quatre matches toutes compétitions confondues). «Ma patience a payé. Je suis très content. Les joueurs et le staff m’ont redonné confiance. Je ne les laisserai pas tomber», a assuré le Togolais. La renaissance de ce dernier bénéficie aussi à Soldado, qui profite de son abattage et travaille bien sur les côtés. Titularisé une fois en Premier League lors des deux derniers mois du règne d’AVB, Eriksen a désormais les clés du jeu. Même Holtby a retrouvé l’envie de se battre : «Sherwood adore le foot offensif. Il a calmé la crise et ce qu’il met en place marche déjà». «Il prône un jeu offensif qui correspond au style de Tottenham», corrobore Hugo Lloris.Lorsqu’il était à la tête de Tottenham, André Villas-Boas alignait au minimum deux milieux défensifs. Contre Liverpool (0-5) ou Manchester United (2-2), ils étaient même trois (Sandro, Dembélé, Paulinho) ! Dès son arrivée, Tim Sherwood a totalement changé de cap au grand dam de Capoue notamment. Devant la défense à Southampton (3-2), Dembélé était accompagné d’Eriksen, un meneur de jeu. Le nouvel entraîneur de Tottenham s’est même brûlé à force de jouer avec le feu : contre WBA (1-1), il n’avait pas aligné un seul récupérateur de formation puisque Holtby, Chadli, Eriksen et Sigurdsson formaient l’entrejeu… «En tout cas, on bénéficie de plus de liberté sur le terrain», a lâché Dembélé après le succès contre Stoke (3-0).Meilleure défense du Championnat après onze journées (six buts encaissés, soit 0,54 par match), Tottenham a encaissé 18 buts lors de ses huit dernières sorties de Premier League (soit 2,25 par rencontre). Sherwood s’est décidé à titulariser la paire Chiriches-Dawson. Capitaine de l’équipe, ce dernier est trop lent et multiplie les contre-performances. A sa décharge, Kaboul n’est toujours pas opérationnel après ses graves blessures et le pari pris par AVB de faire jouer Capoue en défense n’a pas été une grande réussite. Tottenham recrutera sûrement à ce poste au mois de janvier. Une nouvelle étape dans la nouvelle vie de Sherwood.

Cyril OLIVÈS-BERTHET

FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant

Les plus vus