Foot - ANG - Tyrone Mings a souffert de son manque de légitimité avant l'Euro

·1 min de lecture

Tyrone Mings a révélé avoir souffert de problèmes psychologiques avant l'Euro et avoir consulté un spécialiste pour surmonter les critiques sur sa légitimité dans le onze de départ. L'international anglais Tyrone Mings (28 ans, 13 sélections) a avoué avoir eu recours à un spécialiste pour faire face à la pression liée à son manque de légitimité dans le 11 de départ anglais au début de l'Euro. « Quand 90-95 % de ton pays a des doutes sur toi, c'est vraiment difficile » Le défenseur central d'Aston Villa, qui a remplacé Harry Maguire, blessé à une cheville, lors des deux premiers matches de poule de l'Angleterre contre la Croatie et l'Ecosse, était conscient qu'il y avait des doutes concernant sa capacité à jouer au plus haut niveau. « J'étais probablement le seul nom sur la feuille de match pour lequel les gens pensaient 'Je ne suis pas sûr de lui'. Et c'était quelque chose que j'ai dû surmonter. [...] Quand 90-95 % de ton pays a des doutes sur toi, c'est vraiment difficile d'empêcher que ça pollue tes pensées. [...] J'ai donc beaucoup travaillé là-dessus avec mon psychologue. C'était dur. Je n'ai pas très bien dormi avant le premier match », a-t-il expliqué dans un entretien publié par le tabloïd The Sun, lundi. Mings a impressionné lors de ces deux rencontres, au cours desquelles l'Angleterre n'a encaissé aucun but, mais il a ensuite laissé sa place au titulaire habituel, Maguire, pour le reste du parcours jusqu'à la finale. Le joueur de 28 ans a également déclaré qu'il était bon de parler de ce type de problèmes dans le sport : « Nous avons vu avec Simone Biles qu'il est possible de se confier sur ce que l'on ressent et se sentir soutenu par de nombreuses personnes. » lire aussi Pourquoi Simone Biles a décidé de se retirer du concours général des JO de Tokyo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles