Foot - ANG - Wolverhampton - Le coach des Wolves Nuno Espirito Santo inculpé par la Fédération anglaise pour sa critique envers un arbitre

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'entraîneur de Wolverhampton, Nuno Espirito Santo, a été inculpé par la Fédération anglaise après avoir vivement critiqué l'arbitre Lee Mason, après la défaite contre Burnley (1-2, le 21 décembre). « Il n'a pas la qualité pour arbitrer ce match ». Les mots de Nuno Espirito Santo, l'entraîneur de Wolverhampton, à l'encontre de l'arbitre Lee Mason, ne sont pas passés inaperçues après la défaite face à Burnley (1-2), le 21 décembre dernier. Le coach portugais a donc été inculpé ce jeudi par la Fédération Anglaise, cette dernière expliquant que ses commentaires « constituent une conduite inappropriée », car ils étaient « personnellement offensants » pour Mason. Le coach a jusqu'au 5 janvier pour répondre à l'accusation En effet, le coach des Wolves n'avait pas été tendre avec l'arbitre anglais : « Je suis très déçu de le dire, mais je ne me sentirais pas bien si je ne le disais pas. Je ne veux tout simplement plus le voir, c'est ce que je lui ai dit. J'espère qu'il n'arbitrera plus un de nos matches parce que tous les matches que nous avons avec Lee Mason sont toujours les mêmes. Il ne peut pas contrôler les joueurs, les joueurs se disputent constamment. Je parle des deux équipes. Avec tous les autres arbitres, le jeu se déroule, il y a un dialogue. Il n'est tout simplement pas prêt à le faire. » lire aussi Le classement de la Premier League Après ces déclarations, le patron de Wolverhampton avait refusé de s'excuser : « Je pense que je pourrais m'excuser pour le timing de mes propos, car ils n'ont pas été prononcés au meilleur moment, probablement. Mais je ne m'excuserai pas pour mes mots et pour mes réflexions ». La FA a déclaré dans son communiqué que Nuno Espirito Santo avait jusqu'au mardi 5 janvier pour répondre à l'accusation.