Foot - ANG - Wolves - Premier League : un joueur de Wolverhamton poursuivi à Singapour

·1 min de lecture

Pas inscrit pour le service national singapourien, Harry Birtwistle, jeune joueur de Wolverhampton, risque la prison dans son pays d'origine. Il risque la prison s'il remet les pieds à Singapour : un joueur de Premier League originaire de la cité-État est poursuivi pour ne pas s'être inscrit sur les listes du service national de Singapour, ont annoncé les autorités ce vendredi. Il s'agit de Harry Birtwistle, né d'une mère singapourienne et d'un père britannique, selon les médias locaux, qui a grandi à Singapour mais a déménagé en Grande-Bretagne il y a plusieurs années pour s'entraîner avec Wolverhampton. Il vient de signer pro à Wolverhampton Après un bon début de saison dans l'équipe des moins de 23 ans, le défenseur latéral de 17 ans a signé cette semaine un contrat professionnel avec l'équipe des Wolves. Mais Singapour exige de tous les hommes âgés de 18 ans qu'ils servent deux ans dans l'armée, la police ou les services d'urgence, une obligation sur laquelle les autorités font rarement l'impasse. D'après le ministère de la Défense singapourien, les parents de Birtwistle avaient demandé que le footballeur renonce à sa citoyenneté singapourienne, mais ces requêtes ont été rejetées. « La renonciation à la citoyenneté ne doit pas être utilisée comme un moyen d'échapper aux obligations » du service national, a expliqué le ministère dans son communiqué. Il risque la prison Depuis lors, Birtwistle, qui ne s'est pas inscrit sur les listes du service national, risque jusqu'à trois ans de prison et une amende maximale de 7 400 dollars (environ 6 300 euros) s'il revient dans la ville-État et qu'il est arrêté.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles