Foot - Après Bordeaux-OM, les autres séries d'invincibilité à faire tomber

·3 min de lecture

En gagnant à Bordeaux (1-0), vendredi soir, l'OM a mis fin à une malédiction de quarante-quatre ans et 36 matches sans victoire en Gironde. Quelles sont les autres folles séries encore en cours entre adversaires des cinq grands Championnats européens ? En France Strasbourg à Paris (depuis 1975, 31 matches au total) La malédiction marseillaise brisée à Bordeaux, la plus longue série d'invincibilité dans le Championnat de France met désormais aux prises Strasbourg au PSG. C'est simple : depuis la montée parisienne en D1 en 1974-1975, le Racing ne l'a jamais emporté en 31 venues au Parc des Princes dans l'élite (1-1 lors du premier affrontement, le 30 mai 1975 ; 4-2 en faveur de Paris lors du dernier, le 14 août 2021). Et le constat est même valable dans toutes les compétitions officielles (35 duels, pour 27 défaites et 8 nuls). Angers, non plus, n'a toujours pas gagné au Parc en 13 rencontres de D1 ou L1. Quant à Metz, son dernier succès à Paris remonte à 1997, soit il y a vingt-cinq ans maintenant. Par ailleurs, pour en revenir à Strasbourg, il faut aussi dire que le Racing a d'autres longues séries noires à casser chez des concurrents : 22 derniers matches sans victoire à Lyon, 15 à Reims, 13 à Marseille...

En Europe Le Torino à Florence (1978, 32 matches) Qui dit mieux que Strasbourg à Paris ? Le Torino sur le terrain de la Fiorentina ! Ici, la malédiction dure depuis 32 matches - c'est le record actuel au sein du Big 5 - et près de quarante-quatre ans. Lors de leur dernier passage à Florence, le 28 août dernier, les Turinois n'ont pas fait exception (1-2) et devront donc encore patienter pour retenter leur chance. La Real à Barcelone (1991, 28 matches) Si la Real Sociedad tutoie les sommets d'Espagne ces derniers temps, le club basque n'a, pour autant, pas encore réussi à s'offrir le Barça au Camp Nou et mettre fin à sa longue disette. Depuis 1991, il y a enchaîné 28 rencontres de Championnat sans en sortir victorieux. Dernier exemple en date : ce nouveau revers (2-4), à l'été dernier, dès la première journée. Histoire de ne pas déroger à la règle... Everton à Chelsea (1994, 27 matches) Everton en est presque à autant de matches (27) sans victoire à Chelsea en Premier League, à savoir depuis 1994. Là encore, il faudra attendre pour voir les Toffees se relancer à Stamford Bridge, puisqu'ils n'ont pas ramené mieux qu'un nul (1-1), il y a quelques semaines. Petit lot de consolation : cette qualification aux tirs au but, en FA Cup, en 2011. Le Hertha à Munich (1977, 26 matches) Enfin, en Bundesliga, un succès sur les terres du Bayern fuit le Hertha depuis 1977, comme Marseille à Bordeaux jusqu'à vendredi. Mais, dans ce cas, le dernier déplacement, fin août, soldé par une correction (0-5), ne laisse pas augurer une prochaine inversion de cette tendance...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles