Foot - ARG - Coronavirus : un maillot de Maradona pour aider des pauvres de Buenos Aires

L'Equipe.fr
L’Equipe

La vente de la réplique du maillot de la sélection argentine porté par Diego Maradona lors du Mondial 1986 a permis de collecter de la nourriture et des masques pour les habitants d'un quartier défavorisé de Buenos Aires. La vente d'un maillot de l'équipe nationale d'Argentine portant la signature de Diego Maradona a permis de rassembler de l'argent destiné à un quartier défavorisé de la périphérie de Buenos Aires touché par la quarantaine imposée en raison du coronavirus. « On va s'en sortir », a écrit Maradona sur ce maillot, une réplique de celui utilisé lors du Mondial 1986 remporté par l'Albiceleste. Le maillot était initialement proposé aux enchères, mais sera finalement attribué par tirage au sort parmi les personnes qui ont proposé davantage que le montant du don initial pour participer. Coronavirus : Maradona souhaite une nouvelle « main de Dieu » pour mettre fin à la pandémie. L'initiative a permis de collecter une centaine de kilos de nourriture ainsi que des produits d'hygiène et des masques de protection contre le Covid-19 au bénéfice des habitants du quartier de Favaloro. « Diego ne s'imagine même pas ce qu'il a fait pour nous, cela n'a pas de prix. Je lui en serai reconnaissante jusqu'au jour de ma mort », a réagi une habitante du quartier, Marta Gutierrez. Après 50 jours de quarantaine pour stopper la propagation du coronavirus, la pauvreté qui touchait déjà 35,5 % des Argentins, fin 2019, s'est aggravée, a reconnu le ministre du Développement social, Daniel Arroyo. Selon les données de son ministère, quelque 8 000 tonnes de nourriture sont distribuées chaque mois, la moitié de ce que les organisations sociales estiment nécessaire pour assurer le fonctionnement des cantines, dont bénéficient quotidiennement environ 500 000 enfants. Outre la pandémie, l'Argentine est confrontée à une grave crise économique et financière et est en train de mener des négociations laborieuses sur une restructuration de sa dette avec les créanciers.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi