Foot - ARG - Un trio inhabituel à la tête de la Fédération argentine

L'Equipe.fr
Le nouveau président de la Fédération argentine de football, Claudio Tapia, a pris la direction de Barcelone ce jeudi pour rencontrer Lionel Messi. Il a écarté la possibilité d'une entrevue avec l'entraîneur du FC Séville, Jorge Sampaoli, pressenti pour prendre les rênes de l'Albiceleste.

Minée par des luttes intestines pour le pouvoir depuis la mort de son président Julio Grondona, il y a trois ans, la Fédération argentine (AFA) sera désormais dirigée par un trio. À sa tête, Claudio Tapia, dirigeant d'un modeste club de quartier. Sous tutelle à la suite de graves détournements de fonds, la Fédération argentine de football (AFA) est en crise depuis trois ans et la mort de Julio Grondona. Mercredi, un trio inhabituel formé du président de Boca Juniors, d'un dirigeant d'un club de troisième division et du plus puissant syndicaliste du pays a été porté à sa tête.Armando Perez, choisi en 2016 par le président argentin Mauricio Macri, présidait provisoirement la Fédération avec l'appui de la Fifa. Son successeur se nomme Claudio Tapia (49 ans), ancien joueur, directeur technique et président de Barracas Central, un modeste club de quartier vieux de 112 ans. Il sera donc assisté par Daniel Angelici (52 ans), homme fort de Boca et bras droit de Macri, et Hugo Moyano, ancien patron du puissant syndicat des routiers argentins. Président du CA Independiente, il est lui aussi proche de Macri.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages