"Ils ont tué Diego", affirme l'avocat de l'infirmière de Maradona

·1 min de lecture

Diego Maradona « a été tué », a affirmé mercredi l'avocat d'une de ses infirmières, qui a accusé ses médecins traitants d'être responsables de sa mort.

« Diego a été tué », a déclaré mercredi aux médias l'avocat Rodolfo Baqué, qui défend l'infirmière Dahiana Madrid, au terme d'une audition judiciaire sur les circonstances de la mort du joueur.

Me Baqué a assuré que le champion du monde 1986 s'est vu administrer des psychotropes ayant accéléré son pouls alors même qu'il était traité pour une maladie du coeur : « Il existe une responsabilité des médecins traitants. Il y a eu beaucoup de signaux d'alerte selon lesquels Maradona allait mourir du jour au lendemain. Et aucun des médecins n'a rien fait pour l'éviter »

Des soins « insuffisants » selon l'accusation

Comme le reste de l'équipe médicale qui a soigné Maradona, Dahiana Madrid, 36 ans, entendue mercredi par le parquet de San Isidro, fait l'objet d'une enquête pour « homicide simple avec intention éventuelle », un crime passible d'une peine de 8 à 25 ans de prison.

L'accusation note que Maradona a reçu des soins « insuffisants » de la part des membres de l'équipe médicale. « Ce que Dahiana Madrid a fait, c'est se conformer aux indications des médecins traitants », a déclaré l'avocat à la presse.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles