Foot - AUS - Wellington Phoenix - Australie : soirée arrosée qui dérape au Wellington Phoenix

L'Equipe.fr
L’Equipe

Tim Payne, joueur du Wellington Phoenix, franchise néo-zélandaise de A-League, a présenté ses excuses ce jeudi, après avoir été intercepté lundi à Sydney en état d'ébriété. Censé être en quarantaine en raison de l'épidémie de coronavirus, Tim Payne, joueur du Wellington Phoenix, a présenté ses excuses, ce jeudi, après avoir dérapé au terme d'une soirée arrosée. Lui et ses partenaires de la franchise du Championnat australien (A-League) se trouvaient encore à l'isolement, lundi à Sydney, en attendant de savoir si la saison allait pouvoir aller à son terme, avant d'être finalement arrêtée. Ils en ont profité pour sortir et un peu trop fêter leur troisième place, compte tenu des circonstances. « Je suis profondément désolé et profondément gêné, a déclaré l'attaquant international néo-zélandais (26 ans, 10 sélections) sur les ondes locales de Radio Sport. J'assume totalement la responsabilité de mes actions et de ce qui s'est passé ce soir-là [...] J'accepte totalement qu'il y ait des répercussions. C'est évidemment une erreur de ma part, le genre de chose que l'on souhaiterait pouvoir annuler. » Le milieu néo-zélandais et son compatriote gardien de but Oliver Sail, ont été interceptés dans une voiturette de golf, en état d'ébriété. Ils risquent de lourdes sanctions. La Fédération australienne (FFA), qui gère la A-League, a annoncé avoir ouvert une enquête. Le Wellington Phoenix a également confirmé l'incident, avoir de préciser que des enquêtes étaient en cours. Toute l'actualité liée au coronavirus

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi