Foot - Baromètre des Bleus - Le baromètre des Bleus : Olivier Giroud (Chelsea) confirme, Anthony Martial (Manchester United) aussi

L'Equipe.fr
L’Equipe

À moins de quatre mois du début de l'Euro (12 juin-12 juillet), tour d'horizon de l'état de forme de la majorité des joueurs postulant à une place dans le groupe de Didier Deschamps.Ils ont flambéLes attaquants français étaient en forme ce week-end, notamment en Angleterre, où Anthony Martial a été décisif dans le derby de Manchester, gagné par United (2-0). Il a inscrit le premier but de MU d'une volée du droit sur une merveille de passe de Bruno Fernandes. C'était son onzième but en vingt-trois matches de Premier League, égalant ainsi son record en Angleterre sur une même saison. Il a marqué quatre fois lors de ses cinq dernières titularisations.Les apparitions d'Olivier Giroud avec Chelsea sont plus rares, mais ça n'empêche pas le champion du monde de profiter de la moindre minute pour se mettre en évidence. Et marquer. Il a commencé son troisième match de Premier League contre Everton (4-0) et inscrit son deuxième but, quinze jours après celui contre Tottenham (2-1).Alexandre Lacazette, lui, est remplaçant avec Arsenal, un rôle qui ne l'empêche pas d'enchaîner les buts : entré à une demi-heure de la fin, il a inscrit celui de la victoire (1-0) contre West Ham vingt minutes plus tard. En Allemagne, Alassane Plea n'a pas marqué lors du choc perdu (1-2) contre le Borussia Dortmund, mais l'attaquant de Gladbach a été passeur décisif et a mis le feu dans la surface du BVB à plusieurs reprises. Toujours en Bundesliga, mais en défense, Dayot Upamecano s'est montré d'une solidité rare lors du nul (0-0) du RB Leipzig contre Wolfsburg, où son physique a fait très mal aux Loups. Il a d'ailleurs été noté 1 par Sportbuzzer pour sa prestation, la meilleure notre en Allemagne.Beaucoup plus à l'ouest de l'Europe, Eduardo Camavinga a enchaîné un match de grande classe lors du succès de Rennes contre Montpellier (5-0), une semaine après son récital contre Toulouse (2-0). De l'activité, du jeu vers l'avant dans cette position de relayeur qui lui permet de provoquer, une course de soixante mètres pour servir Tait sur son but (68e), il était partout et a eu un 8 dans L'Équipe. Son associé au milieu Steven Nzonzi a aussi été très à l'aise en position de sentinelle contre les Montpelliérains. Wissam Ben Yedder a rejoint Kylian Mbappé en tête du classement des buteurs, avec son 18e but de la saison contre Nice (défaite 2-1). Il bat son record en Ligue 1.Ils ont assuré, sans plusBenjamin Pavard était titulaire lors du derby contre Augsbourg dimanche (2-0) et le latéral droit du Bayern a livré une prestation neutre, ne commettant pas d'erreur en défense et apportant peu offensivement. Entré en jeu en fin de match, Lucas Hernandez n'a pas eu le temps de montrer grand-chose, comme Benjamin Mendy avec Manchester City, alors que Florian Thauvin s'est procuré deux occasions en quinze minutes passées sur la pelouse pour sa première entrée en jeu depuis le 1er septembre. Dimitri Payet a marqué contre Amiens (2-2) et c'est tout ce que l'on retient de son match.Ils ont souffertAu contraire des attaquants, les gardiens n'ont pas été à la fête. Cela a commencé dès vendredi avec Steve Mandanda. Le capitaine de l'OM a connu de sacrées difficultés face à Amiens (2-2). Pas très serein, défaillant dans le jeu aux pieds et impuissant en fin de rencontre, le Marseillais a été crédité d'un 4 dans nos colonnes. De retour après une blessure à l'aine, Hugo Lloris a de son côté été fautif sur le but encaissé par Tottenham à Burnley (1-1). Le gardien a mal repoussé une frappe lointaine de Jay Rodriguez, et le ballon est arrivé dans les pieds de Chris Wood, qui a marqué. Le capitaine des Spurs s'est ensuite quelque peu rattrapé en stoppant à bout portant une frappe de Matej Vydra (84e).Tanguy Ndombele n'a pas eu cette chance durant la même rencontre. La performance du milieu a fortement déplu à José Mourinho, qui l'a sorti dès la mi-temps. « Tanguy a eu assez de temps pour atteindre un autre niveau », a notamment affirmé le Special One concernant la plus grosse recrue de l'histoire des Spurs (60 M€ + 10 M€ de bonus). Antoine Griezmann a eu plus de temps de jeu pour briller avec le Barça contre la Real Sociedad, samedi (1-0) : 85 minutes, exactement, précisément. Cela ne lui a pas permis de se mettre en évidence.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi