Foot - Barrage L1/L2 - Nantes - Antoine Kombouaré (Nantes) : « Beaucoup de gens aiment ce club »

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À la veille du barrage retour contre Toulouse (victoire 2-1 à l'aller), l'entraîneur nantais rappelle l'importance du FCN dans le paysage local. Vainqueur 2-1 à l'aller à Toulouse, le FCN est bien parti pour arracher son maintien en Ligue 1, ce dimanche en barrage (18 heures). Pour l'occasion, le club a appelé ses supporters à « accueillir » le car des joueurs deux heures avant le coup d'envoi, devant le tunnel du stade. « S'il y a le public derrière nous, on sera super content, a reconnu Antoine Kombouaré ce samedi en conférence de presse. Les joueurs attendent un signe fort des supporters, ceux qui aiment le club, s'ils se mettent sur la route, ça peut aider les joueurs. C'est vrai que ce club beaucoup décrié, mais beaucoup de gens aiment ce club, ont envie de venir le soutenir. Ça peut aider les joueurs à faire une grande performance. » « Ce serait un énorme soulagement » À l'aller, le soutien enflammé de 700 fans toulousains autour du Stadium avait marqué les esprits. Et à Nantes, depuis le début de saison, ce sont surtout les rassemblements anti-Kita qui ont fait l'événement lors des avant-matches. Mais la force de l'enjeu semble pousser à un élan populaire derrière l'équipe. « On en a besoin, il faut qu'on sente qu'il y a du monde derrière nous, et on ne l'a pas forcément vu toute la saison, a reconnu Imran Louza. Qu'il y ait cet engouement, ce serait quelque chose de fort pour nous. On voit que ça prend un peu d'ampleur, c'est important pour cette ville et pour ce club, qui est un grand club, de rester dans l'élite. » Ancienne place forte du foot français, le FC Nantes joue sa permanence en Ligue. Ce n'est pas rien pour Imran Louza, enfant du club depuis toujours. Ni pour Antoine Kombouaré, qui a connu comme joueur l'époque où Nantes pesait lourd dans le paysage. Le maintien ? « Oui, ce serait un énorme soulagement et même plus que ça », a-t-il reconnu ce samedi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles