Foot - Barrages L1/L2 - Nantes - Antoine Kombouaré (Nantes) après la victoire à Toulouse en barrage aller : « Ça donne de la confiance »

·2 min de lecture

L'entraîneur de Nantes, Antoine Kombouaré, s'est dit satisfait après la victoire de son équipe à Toulouse (2-1), jeudi lors du match aller des barrages L1/L2. Antoine Kombouaré (entraîneur de Nantes, après la victoire à Toulouse (2-1) en barrage aller L1/L2) : « Je suis content d'être venu gagner chez cette équipe de Toulouse qui n'avait pas perdu ici depuis le 7 novembre. C'est une grande performance. On a fait une grosse entame de match. En deuxième mi-temps, on a baissé de pied physiquement, ça a été plus compliqué. On a payé les efforts de la première mi-temps. Ce n'est que la première manche, maintenant il faut finir le travail dimanche (lors du match retour). Marquer deux buts ici, c'est déjà bien. Après, le fait d'avoir ce score serré, ça va nous mettre en garde. « Je suis super content de cette victoire, mais je suis très très vigilant, car je sais qu'en foot ce n'est jamais gagné d'avance » Je suis super content de cette victoire, mais je suis très très vigilant, car je sais qu'en foot ce n'est jamais gagné d'avance. Il faut rester sérieux et humble, ça peut aller très vite. On s'attend à une réaction de Toulouse chez nous. Ce n'est pas par hasard la meilleure attaque de Ligue 2. C'est aussi une équipe qui défend moins bien, qui a des failles derrière. On l'a étudiée, mais il fallait que ça passe par des actes [...] J'ai fait beaucoup de clubs. Bien sûr que je suis content de revenir (à Toulouse), de revoir mes anciens joueurs. Je vois qu'ils ont progressé, qu'ils sont bons. C'est une ville magnifique, il fait beau alors qu'on souffre à Nantes. J'ai toujours du plaisir à revenir ici. » lire aussi Randal Kolo Muani : « Il faut que l'on finisse le travail »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles