Foot - BEL - Belgique : Kevin De Bruyne a rejoint la sélection

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Opéré samedi, le meilleur joueur de Premier League a déjeuné ce lundi à Tubize où est réunie la sélection belge. Il ne participera pas au premier match en Russie samedi. Roberto Martinez, sélectionneur de la Belgique, vient de confirmer l'arrivée de Kevin De Bruyne en sélection ce lundi matin à Tubize (BEL). Le milieu offensif, élu meilleur joueur de Premier League par ses pairs, avait été victime d'une double fracture du nez et de l'orbite gauche en finale de Ligue des champions. Il a subi une intervention de vingt minutes ce samedi pour consolider son plancher orbital. Avant de retrouver ses partenaires, comme prévu, avant l'heure du déjeuner ce lundi. Roberto Martinez, sélectionneur de la Belgique, à propos de Kevin De Bruyne « Nous aurons un masque de protection à notre disposition même s'il n'a pas besoin d'en porter en compétition » « Son arrivée dans la salle de repas a été un grand moment de la journée, a expliqué son entraîneur. C'est une super nouvelle. Il était frais, prêt à participer à cet Euro. Il a regardé notre match contre la Croatie (1-0, dimanche). Il est dans le même état d'esprit que l'équipe. Mais, plutôt que d'avoir des nouvelles à distance, c'est une grande différence quand vous voyez le joueur en personne. On va le préparer au mieux pour ce Championnat d'Europe. On prendra quelques jours mais les premières réactions sont bonnes. Je ne compte pas sur lui pour notre premier match (contre la Russie, samedi à Saint-Pétersbourg). Il est encore trop tôt pour dire s'il nous y accompagnera. Pour le moment, il est à disposition de notre service médical. Quand nous aurons le feu vert de ce dernier, il passera dans le domaine sportif. Nous aurons un masque de protection à notre disposition même s'il n'a pas besoin d'en porter en compétition. Il n'y a pas de date fixée pour son retour. Mentalement, il est enthousiaste et excité. Il redeviendra un footballeur à part entière d'ici trois jours. » Deux soucis pour Martinez Le Catalan, qui a précisé dimanche qu'Axel Witsel, sans compétition depuis janvier, serait bien dans sa liste des 26, n'a plus que deux soucis au sein de son groupe : le défenseur Dedrick Boyata et le milieu Leandro Trossard. Le premier est légèrement blessé, sans gravité selon le coach, et n'était pas sur la feuille de match dimanche. Le deuxième a ressenti une gêne à un de ses quadriceps durant l'échauffement avant la Croatie. Le staff n'a pas voulu prendre le moindre risque. On devrait en savoir plus ce mardi sur les deux cas. Roberto Martinez, sélectionneur de la Belgique « Il est dur de prédire quand (Eden Hazard) pourra disputer quatre-vingt-dix minutes » Quant à Eden Hazard, entré à la 82e minute dimanche, Martinez a souligné le bienfait psychologique du retour de son capitaine qui n'avait plus joué depuis 19 mois en sélection. « Peu importe le nombre de minutes, a souligné l'Espagnol. Maintenant, son but est de gagner du temps de jeu. De monter en intensité grâce aux entraînements. Je suis content de son entrée. Il fallait qu'elle soit sans risque. Ce que nous avons fait. Il est dur de prédire quand il pourra disputer quatre-vingt-dix minutes. Cela dépendra de nos matches et de leurs contenus. Ce qui compte, c'est qu'il était apte physiquement. Son sourire sur son visage est une étape. À lui de faire la différence sur le terrain. Avec cinq changements au cours des matches, l'approche est différente. Quand vous pouvez modifier presque 50 % de votre équipe en cours de rencontre, c'est tout un groupe qui est concerné. Depuis mars 2020 (pandémie), la réalité c'est que les circonstances ont changé et que nous devons nous adapter en permanence. Et c'est bien pour cela que l'UEFA a accepté que nous élargissions les groupes à 26 joueurs. » La sélection du plat pays va poursuivre son programme individualisé de préparation cette semaine. Demain est attendu un barbecue sous le soleil de Belgique avant le départ vendredi matin (9 h 30) pour la Russie. lire aussi Pourquoi Thierry Henry revient dans le staff de la Belgique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles