Foot - Bleues - Corinne Diacre (sélectionneuse de l'équipe de France) : « À nous de nous rendre le match facile »

·2 min de lecture

Même si les Bleues affrontent un adversaire a priori à leur portée, Corinne Diacre espère que ses joueuses domineront largement le Kazakhstan qu'elles retrouvent ce mardi (17 heures) en qualifications pour le Mondial 2023 et où elles avaient peiné à s'imposer (3-0) en octobre 2019. « Comment abordez-vous ce match face au Kazakhstan ?
C'est un déplacement, le plus lointain de notre poule. Il faut s'adapter. On a voyagé dans de très bonnes conditions. La pelouse est ce qu'elle est. On savait que ce serait un terrain artificiel. On va prendre des repères ce (lundi) soir. On s'est déjà entraîné sur synthétique à Clairefontaine, hier (dimanche). lire aussi Qualif. CM (F) : le calendrier des Bleues Très concrètement ça change quoi pour vous joueuses d'évoluer sur synthétique ?
Je ne suis ni médecin, ni kiné, je suis entraîneure. On doit s'adapter. Certaines de nos joueuses évoluent sur synthétique dans le Championnat de France, elles ne seront pas perturbées. Le ballon va aller un peu plus vite, on n'aura pas le droit aux erreurs techniques. Je suis plutôt satisfaite de ce côté-là. « Ce n'est pas un match amical, donc effectuer une rotation, ce n'est pas dans mon état d'esprit » Le dernier déplacement au Kazakhstan (victoire 3-0, en qualifications pour l'Euro) avait été très compliqué jusqu'à la 58e minute et le premier but. Quel souvenir gardez-vous de cette rencontre ?
Une ouverture du score un peu tardive. On aime bien démarrer fort dans le premier quart d'heure, là on n'avait pas les jambes. On a changé notre organisation d'ailleurs, par rapport à cette première expérience du Kazakhstan, on verra demain si la deuxième formule est meilleure. On a modifié notre transport, la logistique, on est parti plus tard. Il y a un an et demi on était parti trois ou quatre jours plus tard. Par ailleurs, on est sur les horaires de France, on s'entraîne à l'heure du match. Allez-vous faire tourner et donner du temps de jeu à des joueuses moins expérimentées ?
Demain (mardi) ce n'est pas un match amical, donc effectuer une rotation, ce n'est pas dans mon état d'esprit. On a un match officiel même si c'est le Kazakhstan, même si ça peut paraître facile sur le papier. À nous de rendre le match facile. Ce sont des athlètes de haut niveau, elles sont capables d'enchaîner deux matches à 72 heures d'écart même avec sept heures de décalage horaire. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles