Foot - Bleues - Corinne Diacre (sélectionneuse de l'équipe de France) : « Un but de plus que le Kazakhstan me suffira amplement »

·2 min de lecture

Si elle n'écarte pas l'idée d'un festival offensif face au Kazakhstan battu (12-0) l'an dernier à Vannes, Corinne Diacre veut surtout signer un nouveau succès en qualifications pour le Mondial 2023, ce vendredi soir, au stade de la Rabine. « Quels enseignements pouvez-vous tirer contre un adversaire comme le Kazakhstan contre lequel vous êtes habitués à gagner très largement ?
L'objectif est identique au mois passé, le premier objectif est d'aller chercher les trois points. C'est évident qu'on va travailler sur la manière. On a travaillé un petit peu différemment cette semaine, on a continué à travailler nos animations offensives. On essaye d'insister sur des détails, on sait très bien que le haut niveau se joue sur des détails. On essaye d'avoir des discussions avec les joueuses sur des choses que l'on ne peut pas forcément travailler sur le terrain. Aujourd'hui j'ai 23 joueuses qui se battent pour démarrer le match mais dans un bon état d'esprit. Pour moi, entraîneure, ce sont de bons problèmes. « Ce dont j'ai besoin c'est de voir des joueuses qui ont envie, c'est le cas » Est-ce que cela signifie que vous n'avez pas forcément une équipe type qui se dégage ?
Je pense que si je mettais toujours le même onze qui démarre, je ferais quelques déçues. L'idée est de pouvoir compter sur un groupe. Des joueuses démarrent, d'autres entrent. C'est valable à un instant T. Ça peut être différent à un autre moment, sur un autre match. Ce dont j'ai besoin c'est de voir des joueuses qui ont envie, c'est le cas. Avec tout ce qu'on a fait cette semaine, c'est très compliqué pour moi aujourd'hui, de vous dire précisément quel onze je vais aligner demain. Si je pouvais aligner les 23, je le ferais. lire aussi Qualif. CM 2023 : calendrier et résultats Contre le Kazakhstan, vous allez rechercher un nouveau festival offensif ?
Un but de plus que le Kazakhstan me suffira amplement. Si on peut soigner nos statistiques, pourquoi pas. L'idée dans un premier temps est de remporter le match. On mettra un but, deux buts, trois buts, on n'en sait rien. Tout va dépendre de ce qu'on va faire sur le terrain et de retrouver ce qu'on a travaillé cette semaine. Si on fait la même chose que ce qu'on a fait cette semaine, on pourrait, sans vouloir manquer de respect à notre adversaire, voir quelques buts demain soir. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles