Foot - Bleus - Alexandre Benalla, dans son livre, met en cause le chauffeur du bus après la parade éclair des Bleus

L'Equipe.fr
L’Equipe

Dans son livre sorti mercredi, Alexandre Benalla, ex-collaborateur du président de la République, Emmanuel Macron, révèle qui, selon lui, est à l'origine de la parade éclair des Bleus sur les Champs-Élysées après leur titre de champions du monde. Parmi la foule d'anecdotes mentionnées dans son livre intitulé Ce qu'ils ne veulent pas que je dise, sorti mercredi aux Éditions Plon, Alexandre Benalla revient notamment sur l'épisode de la parade des Bleus sur les Champs-Élysées, au lendemain de leur victoire en finale de la Coupe du monde 2018. Mis en cause par le Canard Enchaîné à l'époque, l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron assure ne pas être responsable du rythme soutenu avec lequel les champions du monde ont descendu l'avenue, suscitant la grande déception des milliers de supporters venus les acclamer. Alexandre Benalla « Ce gars doit avoir rendez-vous chez le dentiste et il a peur d'être en retard » « Assis à l'avant, près du chauffeur, j'annonce notre progression à Patrick Strzoda (directeur de cabinet du Président depuis 2017), qui assure la coordination de l'opération, raconte Benalla dans son ouvrage, dont Le Point s'est procuré les bonnes feuilles. [...] Le chauffeur appuie un peu fort sur l'accélérateur. À plusieurs reprises, je lui demande de ralentir. Il relâche un peu la pression, puis remet le gaz dès qu'il peut. Ce gars doit avoir rendez-vous chez le dentiste et il a peur d'être en retard. Ce passage éclair laisse derrière lui les supporters frustrés et nous oblige à attendre, arrêtés à l'angle de l'avenue Matignon et de la rue du Faubourg-Saint-Honoré. Nous sommes en avance sur l'horaire prévu et le président est toujours en rendez-vous. Enfin, après plus de dix minutes, je donne le top départ, direction l'Élysée. » Pointé du doigt pour avoir été en possession du trophée ainsi que pour son comportement lors du retour de la délégation tricolore en France, l'ex-directeur de cabinet de l'Élysée, en charge de la logistique des bagages, selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, raconte aussi comment la soirée a failli tourner au fiasco. Grâce à lui, les Bleus auraient trouvé refuge dans un établissement de grand standing, car la Fédération française (FFF) n'avait semble-t-il pas réservé suffisamment de chambres à l'hôtel de Crillon. « Dans la minute, j'appelle le général Bio-Farina pour lui demander d'ouvrir l'hôtel de Marigny, qui est juste à côté et sert à héberger les hôtes étrangers de la France, écrit Benalla. Par chance, il est vide. » Les nombreux supporters qui espéraient voir Kylian Mbappé et leurs partenaires sortir au balcon restant ainsi sur leur faim.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi