Foot - Bleus - Antoine Griezmann, Karim Benzema et Kylian Mbappé associés par Didier Deschamps

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors de l'opposition qui a clos entraînement de l'équipe de France dimanche soir à Clairefontaine, Didier Deschamps a placé dans la même équipe Antoine Griezmann, Karim Benzema et Kylian Mbappé. Les Bleus ont eu droit à une grosse séance physique, hier matin, sous la conduite de Cyril Moine. Le préparateur physique tricolore n'a pas ménagé les joueurs de l'équipe de France, avec notamment des exercices rythmés entre « 15''-15'' » et « 30''-30'' », en fractionné. La 2e séance de la journée a débuté vers 17 h 45 sous le soleil du stade Pibarot. Thomas Lemar était encore absent, pour soigner sa cuisse gauche. Avec l'intégration de Paul Pogba, arrivé la veille, ils étaient 19 joueurs de champ à s'échauffer, répartis en 3 groupes avec des chasubles bleues, orange et jaunes, en marge des 3 gardiens. Guy Stéphan a mené cet échauffement, avant un jeu plus ludique sur 4 buts, dont un sans gardien, et retourné. lire aussi Benzema, l'opération séduction Une opposition a suivi sur deux tiers du terrain à 10 contre 10, avec Steve Mandanda dans le champ et chez les jaunes. Dans l'équipe des bleus, Didier Deschamps avait décidé d'associer Antoine Griezmann, Karim Benzema et Kylian Mbappé. Ce 2e entraînement de la journée s'est terminé, vers 19 heures, par une séance d'étirements. N'Golo Kanté, Kurt Zouma et Olivier Giroud, les trois vainqueurs de la Ligue des champions, avec Chelsea, sont attendus en début de soirée lundi à Clairefontaine. Le groupe sera alors au complet.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles