Foot - Bleus - Antoine Griezmann vs Gérard Piqué, duel de hombres

L'Equipe.fr
Antoine Griezmann et Gérard Piqué se connaissent bien pour s'affronter souvent en Liga. Qui de l'attaquant de l'Atlético ou du défenseur du Barça prendra l'ascendant, mardi lors du match amical entre les Bleus et l'Espagne ? Eléments de réponse.

Antoine Griezmann et Gérard Piqué se connaissent bien pour s'affronter souvent en Liga. Qui de l'attaquant de l'Atlético ou du défenseur du Barça prendra l'ascendant, mardi lors du match amical entre les Bleus et l'Espagne ? Eléments de réponse.Qualités/ Défauts : rigueur vs finesseL'un est grand et costaud, l'autre plus fluet, un vrai poids léger. Le premier occupe le poste de défenseur, combine qualités physiques et de lecture du jeu, tandis que le second se démarque par ses capacités techniques, sa vitesse et ses talents de buteur. Entre Gérard Piqué et Antoine Griezmann, il y a une vraie différence de style. L'Espagne ne pratiquant pas le marquage individuel et l'équipe de France n'évoluant pas avec deux pointes, Piqué et Griezmann ne resteront pas collés l'un à l'autre pendant tout le match, mardi au Stade de France. D'autant que l'attaquant français se plaît à décrocher pour toucher plus de ballons. Ces deux-là devraient pourtant disputer de nombreux duels, même si le buteur de l'Atlético ne recherche pas le combat à tout prix. C'est donc en s'appuyant sur sa finesse ballon au pied qu'il essayera de se défaire de son encombrant garde du corps. En remisant, en cherchant ses partenaires dans la profondeur, en se sortant des petits espaces ou en se montrant adroit dans les zones de vérité, le meilleur joueur de l'Euro dispose de nombreux atouts pour faire passer une mauvaise soirée au défenseur du Barça.«Pour défendre sur lui, c'est compliqué, car il passe sans problème du pied droit au pied gauche. Il a une gestuelle très rapide. On peut difficilement le bloquer», expliquait le Catalan en juin dernier pendant la compétition, à L'Equipe magazine. Mais Piqué n'est pas en reste. Lui aussi est l'un des meilleurs en Europe à son poste, grâce notamment à sa rigueur, son sens de l'anticipation, sa bonne lecture du jeu et son expérience. Ce qui promet une belle lutte à distance entre les deux joueurs.Confrontations : beaucoup de victoires et un chef d'oeuvreDepuis l'arrivée de Griezmann à l'Atlético de Madrid en 2014, le club madrilène a été opposé à douze reprises au Barça, toutes compétitions confondues. Le Français n'a pas manqué un seul match, à l'inverse de Piqué, qui en a raté un. Mais en onze confrontations, donc, les résultats permettent quand même de se faire une idée précise de celui qui a le plus pesé sur les débats. Avec huit victoires, un nul et une défaite, les Blaugrana tiennent un solide bilan face aux Colchoneros, sur les trois dernières années. Sauf que le seul revers concédé par le club catalan compte beaucoup, car il coïncide avec la meilleure performance individuelle du leader de l'équipe de France.Ce jour-là, le 13 avril 2016, Griezmann avait inscrit les deux buts de la victoire des siens (2-0), en quart de finale retour de la Ligue des champions, synonyme de qualification. Pour une fois, il avait trouvé la solution face aux problèmes posés par Piqué. Sur l'ouverture du score par exemple, son placement dans les intervalles et sa recherche permanente des espaces avaient fait la différence. Attiré par le ballon, le défenseur catalan s'était laissé aspirer sur le côté et avait oublié l'attaquant dans son dos. Cette action avait fait beaucoup parler en Espagne après la rencontre. L'art du démarquage du Français avait été loué, de même que son aisance à exploiter un ballon de la tête, à la perfection, malgré son petit gabarit.Affinités : entre compliments et respectLes deux hommes s'apprécient. Piqué reconnaît une qualité majeure à Griezmann : il ne porte pas le maillot du Real Madrid mais celui de son voisin, ce qui lui permet encore plus facilement de le complimenter régulièrement. «Antoine Griezmann est un grand joueur. Ça fait des années qu'il le prouve. Il a beaucoup de talent. Et surtout, il marque. Le fait qu'il marque autant avec l'Atlético en dit beaucoup sur lui», avait estimé le Catalan l'été dernier. Mais ce sentiment ne date pas d'hier.En 2012, lorsqu'il se révélait à peine à la Real Sociedad, Griezmann avait déjà attiré l'attention de l'international espagnol. Lors d'un match face au Celta Vigo, Piqué s'était montré élogieux à son égard sur les réseaux sociaux, indiquant que le Français lui faisait «penser à Lionel Messi», après une action significative. Rebelote en 2014 lorsque le buteur était venu à Gerland claquer un magnifique ciseau retourné contre Lyon en Ligue des champions. Piqué s'était enthousiasmé sur Twitter.Moins expansif à l'égard de l'Espagnol, Griezmann n'en reste pas moins très respectueux de sa carrière. Très récemment, les deux joueurs ont même été filmés avant une rencontre en train de se saluer chaleureusement dans le couloir, au moment d'entrer sur la pelouse. L'initiative venait du buteur tricolore. Leurs chemins vont à nouveau se croiser mardi, à Saint-Denis. Mais il s'agira cette fois de leur première opposition en sélection.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages