Foot - Bleus - Une campagne publicitaire profite de l'Euro avec un nouveau « clin d'oeil » au sélectionneur Didier Deschamps

·2 min de lecture

Didier, un éleveur de volailles sarthois, est à nouveau à l'affiche d'une publicité qui détourne le nom du sélectionneur des Bleus. La coopérative à l'initiative de l'opération, qui n'a pas demandé son accord à la FFF, évoque l'humour et un « clin d'oeil ». Il y a trois ans, à l'occasion de la Coupe du monde en Russie, il avait posé en survêtement bleu, pour une première publicité, avec un poulet sous le bras. Depuis, le gallinacé a « été invité à table », glisse pudiquement l'éleveur sarthois Didier Guillet, alias « Didier des champs ». À l'occasion de l'Euro, l'éleveur de volailles fait son retour : le patronyme du sélectionneur des Bleus est à nouveau détourné dans une nouvelle campagne humoristique des Fermiers de Loué, qui a démarré mercredi, avec 5 000 affiches. Elle montre Didier Guillet dans une posture évoquant le rappel de consignes au bord du terrain, avec le slogan « Faites-moi trembler ces filets ». De poulets, donc. « On utilise ma petite ressemblance avec lui (Deschamps) et je m'appelle Didier, explique-t-il. Il y a aussi cette référence au fameux coq français. En plus, ma ferme s'appelle ''La petite touche'' et celle des voisins, ''La pelouse''... Moi, je suis le sélectionneur de mes poussins, de leur alimentation et de leurs bonnes conditions d'élevage. Je fais ça bénévolement, pour les 1 200 autres éleveurs qui sont derrière. L'objectif, c'est de faire des pubs qui font sourire ! » Cette campagne s'est faite sans l'accord de la FFF, l'employeur du sélectionneur. « Nous n'avons pas son autorisation, concède Yves de la Fouchardière, le directeur des Fermiers de Loué (et par ailleurs président du conseil de surveillance du club de basket du Mans, le MSB). Je ne vois pas en quoi nous devrions, c'est juste un clin d'oeil : Didier est bien éleveur, c'est bien son prénom, et il y a bien inscrit "éleveur de poulet des champs" sur la publicité. » Même si la taille des caractères utilisés fait très nettement ressortir l'allusion au « vrai » Didier Deschamps... Jean Lapeyre, directeur juridique de la FFF « On verra s'il y a parasitisme » Côté Fédération, on admet n'avoir pas planché sur le sujet. « On n'était pas au courant, a reconnu mercredi Jean Lapeyre, le directeur juridique de la "3 F". On verra quelle position prendre avec les services concernés pour savoir s'il y a parasitisme (ambush marketing, en anglais). » « On fait notre petit bonhomme de chemin sans marcher sur les plates-bandes de la FFF, appuie l'éleveur Didier Guillet. On n'utilise pas de logo ». Il n'a jamais eu de contacts directs avec le sélectionneur, mais lui a déjà dédicacé une affiche. « Elle devait lui être remise en main propre à Clairefontaine, je ne sais pas si ça a été fait, poursuit-il. J'en ai aussi fait une autre pour Kylian Mbappé, qui devait lui être transmise via un ami très proche de sa famille. » La campagne d'affichage doit durer une semaine. Elle sera prochainement agrémentée d'une vidéo sur les réseaux sociaux, mettant en scène un autre animal appartenant à « Didier des champs ». « Il a un chien qui rentre les poulets le soir et qui a une conduite de balle extraordinaire », annonce déjà Yves de la Fouchardière.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles