Foot - Bleus - Didier Deschamps avant le match des Bleus en Ukraine : « Je suis dans l'action »

·3 min de lecture

Peu bavard, Didier Deschamps s'est expliqué sur le forfait de Kylian Mbappé et sur une période compliquée pour les Bleus. « L'enjeu de ce match, après quatre nuls, est de gagner ?
C'est toujours bien de gagner à n'importe quel moment. On se rend compte que l'Ukraine avec quatre matches est derrière nous au classement. Une victoire conforterait notre place, mais c'est aussi l'objectif des Ukrainiens. On va partir avec ces intentions, que l'avait aussi contre la Bosnie (1-1). Les matches sont tous importants, et celui de demain (samedi) l'est de par le classement. Deschamps à propos de Mbappé « On a fait tous les examens, mais dire qu'ils sont rassurants écarte une rupture de fibre et plusieurs semaines d'absence, voire plusieurs mois » Quelle est la nature exacte de la blessure de Mbappé ? Pourquoi l'avoir laissé repartir dans son club ?
Je vais être clair. Kylian a ressenti quelque chose en fin de match. On a fait tous les examens, mais dire qu'ils sont rassurants écarte une rupture de fibre et plusieurs semaines d'absence, voire plusieurs mois. C'est une blessure qu'il avait eue, déjà, avec son club au mois de mai. Il avait ressenti la même douleur et avait raté le match retour contre Manchester City en Ligue des champions. À partir du moment où il n'y avait aucune possibilité qu'il soit avec nous mardi, je ne voyais pas l'intérêt de le garder. lire aussi Kylian Mbappé, un forfait qui fait parler Est-ce l'une des périodes les plus compliquées de votre carrière de sélectionneur ?
Je ne me pose même pas cette question. Je suis dans l'action. J'ai une certaine expérience pour savoir comment se passent les qualifications. Le résultat contre la Bosnie n'a pas été celui que l'on voulait, mais on est à la meilleure place possible, je suis tranquille et serein. « J'ai toujours fait en sorte de faire venir des jeunes, des moins jeunes, d'oxygéner le groupe » Vous avez rarement utilisé autant de jeunes joueurs...
J'ai toujours fait en sorte de faire venir des jeunes, des moins jeunes, d'oxygéner le groupe, à des degrés moindres selon la situation et les blessures, mais quand il n'y a pas de blessé, cela ne m'a pas empêché de faire un peu de brassage. Vous n'avez jamais gagné en Ukraine avec l'équipe de France ?
Ce sont les chiffres. La dernière fois, ce n'était vraiment pas un bon souvenir, même si ça s'était très bien passé au match retour (en barrages de qualification pour la Coupe du monde 2014, 0-2, 3-0). L'objectif, en tout cas, est de gagner demain. Comment va Adrien Rabiot, qui vient seulement de reprendre la compétition ?
Il est mieux. Il a fait une petite heure avec la Juve, sans souci. S'il est là, c'est qu'il peut débuter le match, et pourquoi pas le finir. » lire aussi Lloris avant le match des Bleus en Ukraine : « L'équipe doit avoir de l'ambition »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles