Foot - Bleus - Didier Deschamps ménage le suspense sur la composition de l'équipe de France face au Luxembourg

L'Equipe.fr
Quelle équipe le sélectionneur alignera-t-il contre le Luxembourg samedi soir ? Pas forcément celle qui se dessinait lors de l'entraînement, jeudi. Explications.

Quelle équipe le sélectionneur alignera-t-il contre le Luxembourg samedi soir ? Pas forcément celle qui se dessinait lors de l'entraînement, jeudi. Explications.Paul Pogba forfait, N'Golo Kanté sera très certainement titulaire samedi au Luxembourg et ce sera tout sauf une surprise, tant le milieu de terrain de Chelsea est en forme et se montre performant quand il est aligné en sélection. Une surprise a semblé se dessiner, jeudi après-midi : l'ancien Caennais a travaillé pendant pratiquement toute la séance avec Adrien Rabiot, plutôt qu'avec Blaise Matuidi.Cette option n'a pas manqué de surprendre les observateurs présents, jeudi, à Clairefontaine, puisque l'entraînement était ouvert à la presse. Mais suffit-elle pour autant à affirmer qu'un Parisien qui n'a qu'une seule sélection à son compteur va détrôner un autre qui en compte 54 de plus ? Pas sûr du tout. En réalité, et comme avant presque chaque match, les Bleus y verront un peu plus clair ce vendredi après-midi, lors de la mise en place à huis clos sur la pelouse du stade Josy-Barthel à Luxembourg.Dembélé favori à droiteEn attendant, il paraît peu probable que Deschamps se passe des services de Matuidi, un de ses vice-capitaines, alors que le socle axial de son 4-4-2 doit déjà largement être remanié avec l'absence de Pogba, on l'a dit, mais aussi celle de Varane, ce qui va l'obliger à revoir sa charnière centrale et à faire coulisser Koscielny de la gauche vers la droite pour faire une place à Umtiti.En conférence, le Gunner a dit tout le bien qu'il pensait de l'ancien Lyonnais et de leur association : «À chaque fois qu'il est titulaire (en Liga) avec le Barça il gagne. Ça montre à quel point il est important. Les qualités défensives, on les a. La capacité à évoluer haut et à presser haut aussi.» La séance de jeudi en a donné un long aperçu. Devant une soixantaine de jeunes pensionnaires de l'INF Clairefontaine, les Bleus ont travaillé les sorties de balle sous pression dans une ambiance rieuse. «Soyez justes... regardez-vous... pas au même endroit.» Deschamps a donné de la voix et adressé un gentil taquet à Florian Thauvin, qui n'avait visiblement pas compris l'exercice. «Ça fait neuf minutes qu'on joue Flo, hein.» Le Marseillais découvre un monde nouveau et Deschamps pourrait lui préférer Ousmane Dembélé à droite, tandis que Griezmann et Payet sont également partants.La seule incertitude concerne le poste d'avant-centre. Giroud a ses statistiques pour lui. Mais que valent-elles ? On le saura ce vendredi après-midi et surtout samedi soir. «Il y a un grand écart avec le Luxembourg (135e nation Fifa), a rappelé Koscielny. Mais rappelez-vous l'Islande. Personne ne mettait une pièce sur eux à l'Euro et pourtant... il faudra faire ce qu'il faut.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages