Foot - Bleus - La France qualifiée pour la Coupe du monde 2022 après sa large victoire contre le Kazakhstan

·3 min de lecture

Portés par un Kylian Mbappé redoutable d'efficacité, les Bleus, appliqués et séduisants, ont validé sans ciller leur billet pour le Qatar, en écrasant le Kazakhstan (8-0).

L'équipe de France devait battre le Kazakhstan ce samedi au Parc des Princes pour valider sa qualification à la Coupe du monde 2022 et elle n'a pas fait durer le suspense. Dans une soirée marquée par l'émotion de l'hommage aux victimes du 13 novembre 2015, six ans jour pour jour après les attentats, les Bleus ont rendu une copie parfaite, appliqués et séduisants d'un bout à l'autre du match. Ils ont été aidés par la faiblesse du Kazakhstan, c'est vrai, mais par leurs bonnes intentions et leur propre talent aussi, et la voie à suivre est pleine de promesses, à un peu plus d'un an du coup d'envoi de la phase finale au Qatar.

lire aussi Le film du match

Didier Deschamps avait misé sur le 3-4-1-2 et sur Kingsey Coman en piston droit et tout a fonctionné comme dans un film, face à des Kazakhstanais complètement dépassés par la vitesse et la qualité technique des joueurs offensifs. Après une demi-heure, Kylian Mbappé avait déjà réussi un triplé : il avait mis son pied en opposition sur un centre en retrait parfait de Théo Hernandez (1-0, 6e), puis il avait profité d'un excellent travail de Coman côté droit pour marquer dans le but vide (2-0, 12e), et il avait enchaîné de la tête sur un nouveau centre impeccable de l'ailier du Bayern (3-0, 32e). Tout était facile mais l'équipe de France a eu le mérite de ne pas tomber dans un faux rythme et de continuer à jouer.

Hernandez intenable

Le scénario, déjà endiablé, s'est accéléré encore en seconde période, où Karim Benzema, toujours inspiré, y est allé de son doublé, sur un nouveau débordement de Théo Hernandez (4-0, 55e) puis un cadeau de Mbappé, altruiste (5-0, 59e). Que demander de plus ? Un but de Rabiot, en petite forme à la Juve mais qui a soigné son moral de la tête sur un corner parfait de Griezmann (6-0, 75e), un but pour l'attaquant de l'Atlético, aussi, qui se faisait justice sur un penalty qu'il avait provoqué (7-0, 84e) et un quadruplé pour Mbappé, tant qu'à faire, pour une dernière ovation d'un public qui ne regrettera pas d'être venu (8-0, 87e).

7 : L'équipe de France s'est qualifiée ce samedi pour sa septième phase finale de Coupe du monde d'affilée. Elle n'a plus manqué de Coupe du monde depuis 1994. C'est la première fois depuis 1981 que l'équipe de France se qualifie avant la dernière journée des qualifications.

Le fait du match : Mbappé sur un nuage

Les semaines passent, et l'Euro douloureux semble décidément très loin pour Kylian Mbappé. On a vite senti l'attaquant du PSG dans un bon soir et on avait raison : il n'a pratiquement rien manqué et a ouvert le score dès la sixième minute. Il avait le temps, donc, pour réussir un quadruplé et il ne s'en est pas privé : des pieds, de la tête, il a marqué le premier quadruplé en équipe de France depuis Just Fontaine contre la RFA en 1958. Il a agrémenté sa soirée d'une passe décisive pour Benzema.

VIDÉO - Foot - Qualif. CM - Bleus : Lloris : «Valider le ticket pour le Qatar»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles