Foot - Bleus - Hugo Lloris (Bleus) sur les cadences imposées aux internationaux : « Il convient de se mettre à la place des joueurs »

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

S'il est beaucoup moins virulent que son homologue belge Thibaut Courtois, Hugo Lloris, le gardien des Bleus, reconnaît que les phases de repos, « importantes pour optimiser le spectacle et les performances », sont « de moins en moins présentes ». Alors que le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, regrettait la semaine dernière le calendrier surchargé qui attend les internationaux en 2022, son capitaine, Hugo Lloris, a admis dans un entretien accordé au Parisien que les conditions de préparation de la Coupe du monde au Qatar - programmée du 21 novembre au 18 décembre - n'étaient « pas idéales ». Les joueurs ne seront libérés qu'une semaine avant le début de la compétition, rendant notamment impossible l'organisation d'un match amical. lire aussi Le gardien belge Thibaut Courtois en colère après les cadences infernales « Dans le football, tu es désormais sur le pont onze mois sur douze, a poursuivi le gardien des Bleus au sujet des cadences imposées aux joueurs. Même dans les phases de préparation, on participe avec nos clubs à des tournois. Il n'y a pas, ou si peu, de matches amicaux. Ça vaut aussi pour la sélection avec la création en 2018 de la Ligue des nations. Après, quand on instaure des choses, il convient de se mettre à la place des joueurs, d'être sensible à leur ressenti. Je joue au football, je ne vais pas me plaindre, cette adrénaline m'anime et me guide. Pour optimiser les performances et le spectacle, il faut également des phases de repos tout aussi importantes. Et elles sont, j'ai envie de dire, de moins en moins présentes. » lire aussi Quel gardien pour rejoindre les Bleus dans le futur ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles